Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

26 septembre 2014 5 26 /09 /septembre /2014 16:12

Les médias nous disent que les troupes de l'Etat Islamique serait entre 15.000-20.000, ou entre 20.000-45.000, ou plus.

Les médias nous disent qu'en France, la communauté musulmane (qui n'est est pas une, car l'utilisation des critères ethnique, religieux est interdite lorsqu'il s'agit des sujets sociaux, économiques ou politiques) serait grande de quelque millions.

Les médias nous disent que, en Grande Bretagne, « des jeunes » ont commencé une campagne sur les réseaux de socialisation. On nous montre quelques figures de jeunes portant des habits traditionnellement musulman, qui affichent un lambeau de papier sur lequel est écrit « Not In My Name ».

A Paris, quelques centaines de personnes appartenant à la communauté musulmane (pardon, maintenant, la communauté musulmane existe!) se sont rassemblées devant la Grande Mosquée de Paris pour dire NON à l'Etat Islamique.

On peut se demander bien sur en quel « My Name » elles parlent ? Et qu'est-ce que ça vaut leur parole ?

On peut se demander aussi ou se trouve « My Name » dans ce jeu idiot des médias et de l'approximation ?

On peut se demander même si ce satané « My Name » existe.

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement
Répondre
O
On en veut plus traité de cette manière. Continuez.
Répondre
G
Je vous félicite pour votre critique. c'est un vrai état d'écriture. Poursuivez
Répondre