Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

6 janvier 2015 2 06 /01 /janvier /2015 10:39

Cahuzac, Bigmalion, Trierweiler, trois exemple de pourriture.

De pourriture haut voltige ?

Oui, pour le citoyen lambda que nous sommes. Oui, si on regarde les choses visibles.

Non, si on imagine ce qui se passe dans les zones jamais visitées par nos médias.

Et pourquoi ne sont elles pas visités ces zones ? Pourquoi nos médias n'y vont pas ?

Parce que !

Parce que nous vivons dans un monde qui a détourne la démocratie. Le citoyen lambda, qui vote, ne sait pas que son vote est calculé. Il ne sait pas que ses valeurs morales, qui le guident quand il vote, sont calculées elles aussi. Il ne sait pas qu'il ne dispose plus de valeurs morales. Il ne sait pas qu'elles ne lui appartient plus. Il ne sait pas qu'elles appartiennent aux autres, à ceux qui les calculent, qui en disposent et pour qui on vote.

Pourquoi vote-t-on, alors ?

La question se pose. Mais la réponse..., elle ne s'impose pas.

Partager cet article

Repost0

commentaires