Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

16 novembre 2015 1 16 /11 /novembre /2015 09:39
 
« Il faut se préparer à de nouvelles répliques » dixit le premier ministre.
Traduction : « Il faut s'habituer à vivre avec la peur au ventre. »
Acte responsable ?
Héroïque ?
Une menace, peut-être ?
En tout cas, rien d'agréable.
En tout cas, catastrophique.
Pas facile d'être premier ministre, dans ces conditions.
Pas facile d'être les administrés de ce premier ministre qui n'a rien vu venir, même si des voix lui avaient dire depuis trop longtemps que ça va arriver.
Pire encore, il n'a rien vu, même s'il a eu à gérer les attentas du janvier.
Pas facile d'être les administrés de ce premier ministre et de son président, responsables tous les deux, en premier, comme les autres ministres, corrompus ou pas corrompus, responsables tous de ces conditions.
Alors, paraphrasons l'horrible question, « quoi faire ? » (celle qui a précédé l'horrible révolution russe), en l'adressant non pas au premier ministre, ni à son président, car leur impuissance est plus évidente, mais à... À qui ?
Oui, à qui ?

À qui ?

Partager cet article

Repost0

commentaires