Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

13 juin 2017 2 13 /06 /juin /2017 07:06






Fais-lui l'irréparable


J'ai commis l'irréparable. On est toujours en train de commettre l'irréparable. Il peut se commettre tout seul, l'irréparable.
Hugo est un taureau. Il saute sur tout ce qui bouge. Loin de me déplaire, j'en conviens. Il a fait de moi la femme que je suis mais que je n'ai pas été et que je n'aurais jamais été sans lui. Une merveille. En fin, je crois. Je l'espère. J'ai appris à me soumettre ou, au contraire, aller au devant de lui lorsqu'il a besoin d'être soulagé. Avant même qu'il ne s'en rende compte. Lui-même ne le sent pas aussi vite que moi. Ni aussi bien. Il est nerveux, voire possédé. Jusqu'au moment ou je le fais sortir, tu vois. Lorsque je l'accompagne en le suçant et en me faisant baiser. C'est important qu'il se libère. C'est important qu'il soit déchargé.
Je sais que t'as eu des vues sur lui. T'as senti – comme moi – qu'est-ce le désir d'un homme pour une femme, n'importe quelle femme, toi, moi ou une autre. C'est le même instinct. Le même aveuglement. L'instinct est aveuglant et valorisant. Très. Tu as senti le danger qu'une autre femme représente pour le désir de ton homme, l'homme qui te domine et qui te transforme en piège envoûtant. Une autre femme – moi. Enfin, il t'a excitée. T'étais pas loin de les écarter pour lui.
Je veillais. Ton mari aussi. Il s'inquiétait sérieusement. Mais il n'a pas la subtilité d'une femme...
- Ma subtilité.
Je suis intervenue chaque fois avec célérité et doigté. Ça s'était bien passé. Nous restâmes amis. Vous devines les parrains de Dimitri. S'il nous arrivait quelque chose, c'était à vous de prendre en charge notre fils... Bref, deux couples amis. Deux couples qui ont gardé le silence sur ce qui ne s'est pas produit. Deux couples complices.
- C'est au nom de cette complicité que je te parle maintenant.
Il y a quelques semaines, j'ai senti la nervosité masculine de Dimitri. Il sort de son enfance. Il devient un jeun mâle. Je reconnu cette nervosité. L'état du mâle. On réveillait et appelait mes qualités de femme. Il ne m'a pas été trop difficile de trouver comment apaiser, comment éteindre l'incendie aveugle, typiquement masculin.
Il est pourtant encore trop jeune pour l'acte total. Il n'a même pas encore de poils. Mais il bande. Et il aime mes caresses manuelles et buccales. Je le rends heureux. L'éjaculation, à son âge, c'est du pur affolement.
Hier, son père nous a surpris. J'ai eu horriblement peur. Horriblement peur. Je n’avais jamais vu quelqu’un d’aussi pâle.
J'ai peur qu'il nous tue, tous les deux, Dimitri et moi, sa femme et son fils. Je sens sa furie possessive. Sa furie épouvantable. Nous sommes en grand danger, Dimitri et moi. Je pense surtout à Dimitri. L'amour et le bonheur que nous vivons peuvent sombrer dans la culpabilité. Sous le couperet du père. Dans la prison. Dans le mal.
- Sa mère deviendra une détraquée !
Avec tout le bien qu'elle lui avait fait.
- Alors, je te demande d'intervenir.
Je ne sais pas comment. Avec ta subtilité de femme. Essaie de le calmer, le Hugo. Fais lui une pipe. Même plus, si nécessaire.
- Fais-lui l'irréparable.

Blog : www.alexandre-papilian.com/

Partager cet article

Repost 0
Published by Alexandre Papilian - dans Parents et enfants
commenter cet article

commentaires