Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

20 avril 2018 5 20 /04 /avril /2018 07:28

 

Quand je serai grand

 

 

Je dois faire ma sieste et ça ne me plaît pas. Du tout. Je m'endormirai à un moment donné, je le sais. C'est toujours comme ça. On me met au lit. On me borde, parfois. (Maman me chuchote à ces occasions : « tu sais qui est la maman la plus heureuse du monde ? » Je dois faire mine d'être endormi. Sinon je dois sourire en signe de compréhension et entente. Elle, à son tour, fait mine de me croire pour pouvoir chuchoter sans trop de gêne : « je suis comme Dieu ».) Ensuite, on me laisse seul, avec mes yeux qui ne veulent pas se fermer. Mais le marchand de sable aura raison de moi, comme toujours.

Je m'endors.

Quand je me réveille, je constate que les mouches sont toujours là. Les mouches voltigent toujours dans une pièce éclairée naturellement, sous le lampadaire, au centre du volume, au centre de la pièce. C'est le centre de leur univers temporel et local. Les abeilles, les bourdons, les papillons, que je vois s'affairer autour et sur les fleurs de lavande, ne font pas ça. Pourquoi ?

- Ils pollinisent.

Voilà pourquoi.

- Pourquoi pourquoi ?
- Parce que.

- Et pourquoi parce que ?

- Ne serait-il pas important de savoir pourquoi les mouches agissent ainsi ?

Quand je serai grand, je consacrerai ma vie à cette question, à cette histoire.

Je serai grand un jour. C'est sûr.

- Va savoir pourquoi.

Justement, pourquoi ?

Encore une question à poser et à résoudre quand je serai grand.

- Pourquoi je serai grand ?

- J'ai dit « pourquoi serai-je grand » ?

Oui. Pourquoi.

De toute façon, quand je serai grand et quand j'aurai un enfant, je me rappellerai de ceci. Histoire de vivre avec lui sa vie. Sa vie de pourquoi.

 

Blog : www.alexandre-papilian.com/

Partager cet article

Repost0

commentaires