Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

29 juin 2018 5 29 /06 /juin /2018 07:58
 
 
 
                         Mandat de protection future
 
 
     Je me suis réveillé dans le noir. Le bruit de la porte d'entrée avait été assez faible. Éloi est rentré seul. Il n'était pas défoncé. Il aurait passé une soirée paisible, peut-être. Ça m'a réveillé, pourtant.
     Il est tout ce qui me reste. Je m'accroche à lui. Le noyé et la paille. Sa paille.
     Ce n'est pas que je l'aimerais – ou que sais-je encore du genre. C'est qu'il est le seul qui puisse m'aider d'une manière convenable. Pas question d'amour, donc, dans cette situation de ma part. C'est la peur de mon impuissance.
     - Éloi ? !
     Le deuxième AVC, foudroyant, m'avait jeté dans quelque chose d'aveugle et de sourd. Lorsque je suis revenu « parmi nous », j'étais presque impotent « de toutes les couleurs ». En tout cas, je n'étais plus un « nous » normal. Et d'autant moins un « parmi ». J'étais un vieillard.
     Heureusement, j'avais pris mes dispositions. J'avais vu mon notaire, après mon premier accident cérébral, et j'ai lui ai demandé me faire un « Mandat de protection future » au bénéfice d'Éloi. Ainsi au mien.
     - Éloi ? !
     Si je tombais malade au point de ne plus pouvoir bouger, au point de ne plus pouvoir faire mes courses, de ne plus pouvoir gérer mes comptes, je donnais une sorte de procuration à mon petit-fils, Éloi, pour qu'il ait accès à mes comptes, pour qu'il gère les entrées et les sorties de mon argent..., de sorte qu'il puisse vivre, même si moi..., moi aussi – que je puisse vivre moi aussi...
     - Je veux rester à la maison, mon petit.
     Ça coûtera ce que ça coûtera. Je veux rester à la maison. Je veux mourir à la maison. Ce n'est pas que je voulais mourir. Ce n'était pas pour tout de suite. Pas encore.
Je crois savoir qu'on meurt bien uniquement quand on veut mourir.
     - Sinon, c'est la galère.
 
En vente chez moi et sur Amazon (version brochée), sur Kindle (version ebook)
Blog : www.alexandre-papilian.com/

Partager cet article

Repost0

commentaires