Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

18 juillet 2018 3 18 /07 /juillet /2018 06:09
 
 
 
                    Ma fille veut faire du baby-sitting
 
 
     L'instinct maternel, c'est quelque chose. Je dirais même au pluriel : quelques choses.
     Explication.
     Ma fille vient d'avoir dix-huit ans. C'est le moment pour elle de commencer à faire du baby-sitting. Histoire de gagner un peu de sous. Histoire des babioles féminines. Des rouges à lèvres, du mascara, des bracelets ou des boucles d'oreilles... Enfin, tout ça. D'ailleurs ça ne m'intéresse pas trop. Voire, pas du tout. Même si ça devrait m'intéresser. Du moins un peu.
    Elle peut faire ce qu'elle veut avec son argent. Chose valable depuis qu'elle dispose d'un peu d'argent de poche. Et depuis qu'elle a découvert comment exploiter un gentil papa divorcé, qui la reçoit de temps en temps. Y compris quand, hors programme, elle a besoin d'un peu de tune supplémentaire.
     Donc, du baby-sitting – pour ma fille.
     Mes voisins ont deux enfants et un cerisier qui reste non-cueilli. Deux petits garçons de quatre et deux ans. Un cerisier grand comme la maison, imposant et arrogant. Cécile s'est dit – et m'a dit – qu'ils pouvaient faire l'affaire. Les enfants comme le cerisier. C'était le mois de février.
     Je l'ai encouragée d'aller voir les voisins et de leur offrir ses services. Autant pour les enfants (baby-sitting), que pour le cerisier (cueillette). 
     J'avais trouvé l'idée bonne, moi. Ce ne fut pas le cas de Cécile. Facile à dire, va parler aux voisins. Alors, si c'est si facile, pourquoi je ne le ferais pas moi – pour elle ? (Elle ne le dit pas avec la bouche mais avec le regard).  
     - Ma chérie, tu es assez grande pour le faire toute seule – si tu veux t’intégrer dans le monde des adultes et faire du baby-sitting en adulte.
     Pas plu ? Tant pis. Il faut qu'elle apprenne.
     C'était le mois de février, donc, disais-je.
     Arrive le mois de juin. Le cerisier, plein de cerises. Cécile, rien. Elle n'ose pas aller voir les voisins pour leur proposer sa force de travail et pour demander la permission de cueillir les fruits âprement convoités et bouffés par les oiseaux du ciel.
     - Je déteste ces bambins !
     - Tu ne veux plus faire du baby-sitting pour eux ?
     - Ils sont trop craquants, c'est vrai, mais ils font trop de bruit le matin quand je dors la fenêtre ouverte.
     - Ils sont insupportables, ces gamins.
     - Vraiment trop.
     - Les voisins d'à côté ont des framboises et des groseilles.
     - Je vais m'en servir chez eux.
     - Ils ne sont pas à la maison.
     - Ils sont partis en vacances.
     - Je ne comprends pas ces gens qui ne cueillent pas leur cerisier et qui partent en vacances en laissant leurs framboises et groseilles pourrir...
     - J'irai leur demander pourquoi ils ne cueillent pas les cerises pour leurs enfants ?
     - Je pourrais le faire à leur place.
     - Et comme ça, je pourrais me remplir la panse aussi.
     Franchement, l'instinct maternel c'est quelque chose ! Voire, quelques choses !
     Quant à moi, je pense que de la panse vient la danse. Et je ne me trouve pas trop stupide en rimant ainsi. Enfin, pas trop.
 
En vente chez moi et sur Amazon (version brochée), sur Kindle (version ebook)
Blog : www.alexandre-papilian.com/

Partager cet article

Repost0

commentaires