Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

10 novembre 2018 6 10 /11 /novembre /2018 13:51
 
 
« Quelle est la différence
entre nous et une maison de fous ?
Ils ont une direction lucide, eux ! »
Blague audiovisuelle.
 
« La folie de l’homme raisonnable
est anatomisée à fond par
le clin d’œil du fou. »
Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57
 
 
- Tout ça peut être bien vrai, se fit entendre la voix du chef du Service Sport.
 
Il venait de rentrer de chez Stroë.
 
- Tout ça peut être bien vrai, répéta-il une fois le fou rire, voire le rire fous fini. Tout ça peut être bien vrai, mais ça ne résout pas notre problème. Si l’idée du Marathon commenté radiophoniquement en direct et en solo ne trouve pas d’adeptes, alors soit nous faisons fausse route, soit nous sommes à l’avant-garde d’un art qui n’existe pas encore. Dans ce dernier cas, comme tous les précurseurs, nous aurons à en souffrir. Sinon pour notre art, pour nos idées. Mais moi, personnellement, j’estime qu’aucune idée/art ne mérite une once de souffrance.
 
<>
 
- On te demande à la Direction Générale, dit la secrétaire du Service Sport lorsque le chef du Service finit son petit discours.
 
Comme d'habitude elle peignait la girafe, ce qui ne l’empêchait pas d'être polie et patiente.
 
Une fois sorti dans le couloir, le chef de Service prit l’escalier pour monter les deux étages, jusqu’au septième, où siégeait le staff de RFCVIPMU.
 
Virginie, une des secrétaires de la Direction Générale, toujours souriante et pimpante, toujours bien assise sur ses fesses rondelettes et fermes, lui fit un signe familier de la tête.
C’était Hamilcar Tabiste, le Coq-sans-crête qui le convoquait.
 
Avertissement
Toute ressemblance
avec ce qui s'est passé,
qui se passe
ou
qui va se passer
à RFI
a été, est ou sera
fortuite.
 
Pareil pour toute différence.
 
 
En vente chez moi et sur Amazon (version brochée), sur Kindle (version ebook)
Blog : www.alexandre-papilian.com/

Partager cet article

Repost0

commentaires