Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

19 novembre 2018 1 19 /11 /novembre /2018 08:28
Œuf de fou 1
- pseudo-satyricon -
(suite 22)
« Quelle est la différence
entre nous et une maison de fous ?
Ils ont une direction lucide, eux ! »
Blague audiovisuelle.
 
« La folie de l’homme raisonnable
est anatomisée à fond par
le clin d’œil du fou. »
Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57
 
 
Distorsion
Son sobriquet est Sous-entendu. Un sobriquet jamais prononcé. Sous-entendu, quoi ! Un sobriquet muet. Un bizarrerie, certes, mais qu’est-ce que vous voulez ?
 
Les RFCVIPMUens n’en sont pas étonnés. Ils sont férus de toutes les choses possibles comme de celles impossibles. Au point qu’ils convertissent souvent, voire toujours, les possibles dans leur contraire. Et vice versa. Sacrée RFCVIPMU !
 
Cela étant, il s’agit en l’occurrence d’un vieillard arborant une expression d’opacité manifeste. Ingénieur de formation, il ne parle pas français mais exclusivement une autre langue internationale.
 
- Sans circonspection ! Sans discrétion !
 
Le cahier de charges de RFCVIPMU prévoit expressément la promotion mondiale, planétaire, universelle du français. Le cas échéant, la RFCVIPMU, outrepasse son cahier de charge. Elle fait du stakhanovisme. Elle applique l’antithèse de la thèse (impossible) et accomplit, en synthèse (possible impossible et toutefois impossible possible), une tâche encore plus importante que la diffusion du français.
 
- En l’occurrence, la diffusion, l’enracinement, l’entérinement dans le monde de la formidable et terrible et déjà célèbre exception culturelle française (dans notre cas, linguistique).
 
Faire connaître le français, stimuler et imposer la francophonie sans parler un mot de français, n'est pas donné à tout le monde, ni à n'importe qui.
 
Le Sous-entendu finira sa carrière RFCVIPMUenne sans parvenir à parler la langue de Molière.
 
- Pas besoin !
 
Il quittera la peau francophone de RFCVIPMU, qui ne lui convenait pas du tout, pour celle du Directeur de l’Agence pour le Sang. Il n’était pas un énarque, mais c’était comme si. Il était un Directeur pure souche.
 
- Alors, pourquoi pas le Directeur du Sang national sous sa forme contemporaine, d’Agence ?
 
Oui, pourquoi pas ?
 
La voix du Sang, dira-t-il à cette occasion, isole et assure l’espèce dans l’univers. Voire contre lui. La voix du Sang fait déborder les personnalités dans des transfusions immenses, dans des transmissions géantes, dans une circulation à l’intérieur du noir chauffé, dans le noir chaud du corps, preuve que le minéral et le chimique sont tout aussi vivants que le reste. La voix du Sang, c’est connu !, est plus forte que toute autre voix – française ou pas française. – Pour ne pas parler de l’abyssale histoire du Sang Contaminé, si riche en enseignements ! Ainsi va – et ira ! – le monde.
 
Fin de la Distorsion
 
Avertissement
Toute ressemblance
avec ce qui s'est passé,
qui se passe
ou
qui va se passer
à RFI
a été, est ou sera
fortuite.
 
Pareil pour toute différence.
 
 
En vente chez moi et sur Amazon (version brochée), sur Kindle (version ebook)
Blog : www.alexandre-papilian.com/
Partager cet article
Repost0

commentaires