Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

22 novembre 2018 4 22 /11 /novembre /2018 07:19
Œuf de fou 1
- pseudo-satyricon -
(suite 23)
« Quelle est la différence
entre nous et une maison de fous ?
Ils ont une direction lucide, eux ! »
Blague audiovisuelle.
 
« La folie de l’homme raisonnable
est anatomisée à fond par
le clin d’œil du fou. »
Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57
 
 
La Naine-qui pue dit :
 
- Pardon, mais c’est urgent.
 
- Et confidentiel, ajouta une voix non-identifiée, accompagnée d'un regard non-identifié lui aussi, mais significatif (avec sous-entendu, s'il vous plaît – pour justifier la Distorsion de tout-à-l'heure).
 
- Urgentissime et confidentialissime, enchérit Naine-qui-pue.
 
- Oui, tu peux nous excuser ? se précipita le Coq-sans-crête avec beaucoup de violence contenue, proche d’une certaine férocité sourde-muette (sous-entendue ? ben, peut-être ! mais ne compliquons pas trop les choses déjà au bord du... débordement ! et disons-le encore une fois : Ainsi va – et ira ! – le monde.).
 
Il voulait/devait se montrer possessif, plus que décideur : décisif.
 
Possesseur de son territoire.
 
Décideur de son bureau.
 
- Maître !
 
Décideur ! Décisionnel ! Décisif, quoi !
 
<>
 
- Je vous laisse, articula le chef de Service en se levant de son fauteuil. Mais, avant de partir, je vais vous faire une suggestion, quand même, à tous les trois. L’idée marathonienne mérite plus d’attention qu’on ne lui accorde. La perfection sera atteinte lorsqu’on pourra organiser des courses marathoniennes bi-solitaires. Chaque coureur partirait en solo à une date et une heure prévues d’avance d’une manière aléatoire, à condition de ne jamais entrer en contact avec ses concourants. L’espace-temps de chaque sportif doit être unique. Ainsi, on peut imaginer des aires planétaires réservées, individualisées par des méthodes providentielles. Aussi des segments historiques privés : les coureurs peuvent courir dans de semaines, mois, années, siècles voire millénaires et j’en passe et des meilleurs, différents. Mis à part son parcours en solo, particularisé, individualisé, le sportif solitaire sera accompagné par un journaliste à mobylette attribué à lui seul, en solo – aussi. Vous comprenez maintenant l’expression que j’ai utilisée tout-à-l’heure : des courses marathoniennes bi-solitaires. Enfin, on pouvait couvrir et recouvrir le globe dans son entier. Avec la manière – de cette manière. Je veux dire, nous, RFCVIPMU . À notre manière. C’est une hypothèse, une hypothèse de travail, évidement ! Non pas une simple, mais une riche hypothèse. Du travail. Du poétique. Quelle radio-manière, quelle radio-poésie, quelle RFCVIPMU  ! Au revoir !
 
Le chef du Service Sport quitta la pièce d’un pas comparable à celui de Valéry Giscard d’Estaing, en 19811. Les Directeurs Généraux gardèrent un silence totalement indifférente tout le temps qu’il mit pour arriver à la porte, pour l’ouvrir, pour commencer à sortir2.
 
Avertissement
Toute ressemblance
avec ce qui s'est passé,
qui se passe
ou
qui va se passer
à RFI
a été, est ou sera
fortuite.
 
Pareil pour toute différence.
 
 
En vente chez moi et sur Amazon (version brochée), sur Kindle (version ebook)
Blog : www.alexandre-papilian.com/
Partager cet article
Repost0

commentaires