Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

25 novembre 2018 7 25 /11 /novembre /2018 10:50
Œuf de fou 1
- pseudo-satyricon -
(suite 25)
« Quelle est la différence
entre nous et une maison de fous ?
Ils ont une direction lucide, eux ! »
Blague audiovisuelle.
 
« La folie de l’homme raisonnable
est anatomisée à fond par
le clin d’œil du fou. »
Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57
 
 
Cependant, à côté, dans son bureau, le Coq-sans-crête jetait des regards assassins vers la Naine-qui-pue et vociférait silencieusement :
 
- Collaboration n’est pas complicité. 
 
- Peut-être pas, hurlait l’inaudible Naine-qui-pue.
 
Suivit un moment de représentativité historique maximale. À savoir, l'homme actuel doit se procurer une psychologie désorganisée, disjonctée, capable d'affronter la stupidité de l'Univers et de l'Existence tout entière.
 
Comme illustration, notons que la Naine-qui-pue était la partisane de l’idée que l’homme devrait se libérer de sa société. La société nous fait perdre du temps. Cependant l'homme devait se libérer de lui-même. Pour gagner du temps. Dans la conception du monde et de l'univers de la Naine-qui-pue, l’homme, le vrai, était celui qui n’était plus social et qui, comble de la perfection, n’était plus lui-même !
 
Ce qu'elle s'employa de communiquer maintenant dans le plus total silence à Zakharias Cocâltãu.
 
- D’accord ! haussa négativement ce dernier en croisant son regard photographique avec celui malodorant de sa collègue. Mais cela n’empêche que le management de ses subalternes soit fondamentalement différent du management de ses chefs. Au point de se demander si c’est toujours du management.
 
- Peut-être, fit la Naine-qui-pue en montrant les dents, mais cela n’explique et ne justifie en rien cette histoire de double comptabilité de la Rédac en langues méconnues.
 
Avertissement
Toute ressemblance
avec ce qui s'est passé,
qui se passe
ou
qui va se passer
à RFI
a été, est ou sera
fortuite.
 
Pareil pour toute différence.
 
 
En vente chez moi et sur Amazon (version brochée), sur Kindle (version ebook)
Blog : www.alexandre-papilian.com/

Partager cet article

Repost0

commentaires