Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

26 novembre 2018 1 26 /11 /novembre /2018 09:29
Œuf de fou 1
- pseudo-satyricon -
(suite 26)
« Quelle est la différence
entre nous et une maison de fous ?
Ils ont une direction lucide, eux ! »
Blague audiovisuelle.
 
« La folie de l’homme raisonnable
est anatomisée à fond par
le clin d’œil du fou. »
Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57
 
 
Sur ces mots, les téléphones portables de ceux présents commencèrent à sonner. Tous. On oublia le problème de la double comptabilité tenue dans la Rédac en langues méconnues (le sujet n’intéressait d’ailleurs personne), on s’excusa et on se retira chacun dans un coin du bureau, de sorte que la conversation « portable » reste la plus confidentielle possible.
 
Petit à petit, l’intérêt et la gravité s’étalèrent sur les visages.
 
- Sur tous.
 
Pendant que les Directeurs Généraux écoutaient les nouvelles données par leurs interlocuteurs téléphoniques, on jetait des regards soupçonneux vers ses pairs rassemblés dans le bureau du Coq-sans-crête. On empruntait une attitude rappelant plutôt la collaboration, et beaucoup moins, voire du pas du tout, la complicité.
 
On était informé personnellement, chacun par sa propre source, du changement au niveau de la Présidence.
 
Les Directeurs Généraux de RFCVIPMU, chacun dans un coin du bureau du Coq-sans-crête, le portables à l’oreille, paraissaient désemparés. Tous.
 
Tout le monde était d’accord qu’il s’agissait d’une sanction, pour la Présidence sortante, et d’une punition, pour la Présidence arrivante.
 
Avertissement
Toute ressemblance
avec ce qui s'est passé,
qui se passe
ou
qui va se passer
à RFI
a été, est ou sera
fortuite.
 
Pareil pour toute différence.
 
 
En vente chez moi et sur Amazon (version brochée), sur Kindle (version ebook)
Blog : www.alexandre-papilian.com/

Partager cet article

Repost0

commentaires