Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

12 décembre 2018 3 12 /12 /décembre /2018 07:41
Bagatelles
cueillies et inventées dans un Club de Bridge limousin par un Roumain d'origine divine
 
 
Ohptalmo, gynéco
 
- Vous savez ce qu'il m'est arrivé ? demande Jeannine.
Non, nous ne savons pas, Fabienne et moi, ce qu'il lui est arrivé. Si ce n'est le fait qu'elle ne joue pas aujourd'hui avec son partenaire habituel, Lazare.
 
Jeannine, la femme d'un ex-médecin militaire alzheimerien, mis dans une maison spécialisée (autre que celle où son partenaire habituel, Lazare, avait mis sa propre femme à lui), la soixante-dix-aine toujours stricte et soignée, bien coiffée (platinée) aujourd'hui comme hier, affiche aujourd'hui encore, comme hier d'ailleurs, quelques bijoux en or gris avec des brillants pas trop visibles – mais juste assez.
 
- Je lui ai dit que je vais voir mon ophtalmo, dit-elle, mais comme il est sourd des sourds, il comprend que je vais voir mon gynéco.
 
Fabienne et moi éclatons de rire.
 
- « Quoi, dit-il, seriez-vous enceinte ? » continue Jeannine.
Fabienne et moi, rires encore plus grands.
 
- Franchement, il est plus sourd encore qu'une taupe est aveugle, dit Jeannine.
 
- Et tu lui as dis quoi ? s'intéresse Fabienne.
 
- Je lui ai dit que oui, je suis enceinte, mais que je ne saurais pas lui dire qui est le père.
 
Sur ce, accompagnée par nos éclats de rire, Jeannine se lève et se dirige vers la table où elle va jouer les trois donnes suivantes en face de Myriam.
 
- Elle ne joue pas avec Lazare, aujourd'hui.
 
Lazare, quant à lui, amène sa viande (une boule – sa tête tondue, sur une autre boule – son thorax-ventre) et s'assoit à notre table. Il attend son partenaire d'aujourd'hui, Monsieur Pétri. Ce dernier, encore plus vieux que Lazare, énerve toujours Fabienne avec ses blagues inintelligibles. Mais on ne va pas insister sur cet aspect des choses. Il était, je crois, aux toilettes.
 
- Pas la peine d'insister non plus.
 
- J'ai entendu que t'as fait un enfant à Jeannine, dis-je à Lazare.
 
- Eh ? fait-il en penchant sa tête sourde vers moi.
 
Ensuite, il comprend :
 
- Ça ne craint rien.
 
Son ironie couplée à son auto-ironie est plus qu'irrésistible. Fabienne et moi sommes emportés par un rire con et pas gai.
 
- De toute évidence, il n'est pas aussi sourd que le dit Jeannine – le Lazare.
 
 
En vente chez moi et sur Amazon (version brochée), sur Kindle (version ebook)
Blog : www.alexandre-papilian.com/

Partager cet article

Repost0

commentaires