Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

13 janvier 2019 7 13 /01 /janvier /2019 09:17
La robe oublié
 
- Je ne veux pas lui parler.
- À qui ?
Méloée bouge un peu sa tête, le menton vers le haut et en avant.
C'est à Lazare qu'elle ne veut pas parler. Celui-ci, sourd comme toujours, parle avec sa partenaire habituelle, la Jeannine.
- Et pourquoi, donc ? fais-je comme si je ne savais pas.
- Tu sais pas ?
- Nts !
- Il m'a menacée.
- Il t'a menacée...
Lazare va chaque jour voir sa femme gravement, voire totalement alzheimérienne, dans la résidence médicalisée où celle-ci est logée/nourrie/soignée. Il lui donne à manger à la petite cuillère, à 18 h. De temps en temps, la vieille le reconnait – ou quelque chose du genre. Il fait état de ses états d'âme :
- Elle a embrassé ma main...
Il souffre pour elle – en s'auto-agrandissant.
Il garde, à la maison, toutes les robes de sa femme.
- Elle n'en a plus besoin.
Il a prêté une de ces robes à Méloée. Celle-ci a tardé à la lui retourner. Elle a trouvé sur son répondeur un message de la part de Lazare. Un message menaçant : il était prêt à lui envoyer l'huissier !
- Je ne lui parle plus depuis.
Elle ne lui a pas retourné la robe pour autant.
- Il a même oublié qu'il me l'a prêtée.
Il était non seulement sourd, mais oublieux. – De toute façon, il n'en avait pas besoin – de cette robe.
- Qu'il lui envoie l'huissier !
Le salaud !
 
 
En vente chez moi et sur Amazon (version brochée), sur Kindle (version ebook)
Blog : www.alexandre-papilian.com/

Partager cet article

Repost0

commentaires