Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

6 janvier 2019 7 06 /01 /janvier /2019 10:13
 
 
Secret de famille
 
Chaque famille avec son secret. Chaque secret avec sa famille. Chaque famille avec sa famille. Chaque secret avec son secret.
 
Voilà comment je vois les choses après avoir appris certaines choses sur les frères Fusade-Coudrier. Agricole et Casimir.
- Ils jouent toujours ensemble, l'un en face de l'autre – au bridge, l'un après l'autre – au golf.
 
À croire donc qu'ils vivent en pleine harmonie, voire en pleine symbiose.
 
À croire.
 
L'un est veuf et cavaleur ; l'autre, homo et célibataire, n'a jamais été marié. Ils vivent ensemble, dans la maison familiale que l'on n'a pas voulu vendre.
 
Ils ont un seul enfant.
 
- Ils ?
 
Yes. Ils. C'est l'enfant de tous les deux.
 
- Une fille.
 
Une vieille fille, plutôt.
 
- En tout cas, aujourd'hui.
 
Elle habite avec eux.
 
- C'est la femme du foyer.
 
Elle tient bien la maison. Une vieille demeure « actualisée ». La pierre granitique, bien mise en valeur, dégorge d'uranium, je crois. Ils sont en vie, pourtant, les deux vieux et leur fille. Les murs ainsi soignés, font bon ménage avec les vitres, le bois et les cadres d'aluminium qui « américanisent » l'habitation. Dehors, les deux frères ont fait construire une cabane dans un arbre. Une fantaisie. Comme ça.
 
- Pour rien.
 
Pour.
 
La soirée s'achève d'une manière assez idiote. Je me retrouve entre les jambes de la fille. Elle me confesse le secret de sa famille :
 
- Je ne sais pas qui est mon père : l'un ou l'autre de mes oncles ?...
 
Selon la femme échevelée qui mélange ses soupirs de plaisir avec les miens dans le noir de sa chambre, c'est l'homo qui serait son père biologique. Car sa belle sœur, la femme du coureur, se serait ainsi vengée de son coureur de mari, une nuit de Saint Sylvestre... Elle aurait soûle l'homo, et...
 
- C'était une performance, hein !
 
Mais qu'importe le spermatozoïde qui s'était donné la peine de mourir hier, pour fleurir dans la viande vivante de la femme soule et larmoyante d'aujourd'hui, femme qui m'embrasse du tonnerre, dépressive, perverse et sans espoir !
 
- Je suis où et quoi, moi ?
 
Et quand ?
 
En vente chez moi et sur Amazon (version brochée), sur Kindle (version ebook)
Blog : www.alexandre-papilian.com/
 

Partager cet article

Repost0

commentaires