Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

9 janvier 2019 3 09 /01 /janvier /2019 08:06

Stop !

Coralie est une soixante-huitarde exemplaire. Sa taille, moyenne. Ses jupes, longues et ternes. Sa natte, noire naguère, plus qu'épaisse et super-longue. Très myope. Ne porte jamais ni bas, ni chaussettes. À travers les barrettes de ses sandales, portées autant l'été que l'hiver (elle se déplace exclusivement en voiture, donc elle ne souffre jamais du froid), des orteils un peu tordus, montrent des ongles dont la propreté est « limite », voire « médiocre ».

Sa famille est masculine.

- Un mari et trois garçons.

Ils habitent dans un bled oublié du monde, en pleine forêt. Les garçons vont au collège et au lycée en prenant le bus scolaire. Le mari et elle même vont à leurs boulots respectifs en voiture. Ils en possèdent deux invendables. Des vieilles patraques.

Coralie s'occupe d'enfants très handicapés. Son mari, Louis, est psychologue.

- Aujourd'hui.

Justement : aujourd'hui. Auparavant il faisait de la poterie. Mais « la région ne s'y prête pas ». Pauv' Limousin ! Quelle idée d'être « l'épicentre de la porcelaine » ! Quelle idée de ne pas se prêter à la poterie de ce personnage ! Quelle idée de ne pas le laisser se développer artistiquement ! Quelle idée de le rater ! Quelle idée de fabriquer encore un raté !

Mais c'était de méconnaître le personnage. Il n'était pas du tout disposé à déposer les armes. Il s'est reconverti. Il est devenu psychologue.

La femme à la grosse natte et l'ex-potier psychologue ne se sont jamais marié.

- On a vu ça, d'ailleurs, même au sommet de l'État !

Ils ne se sont pas mariés, donc, jamais. Ils ont fait seulement trois enfants, trois garçons – ensemble. Ils considèrent que le mariage est bon uniquement pour les homos et pour les prêtres.

- À prendre au premier degré, s'il vous plaît.

S'il.

Le mari, après avoir dispensé ce type de conseils aux paysans en quête de réconfort psy, passe ses journées en préparant d'excellents pot-au-feu. Aussi, du cidre. Il danse très bien le rock. Il joue souvent le rôle de père fouettard.
Coralie, pour s'échapper un peu à l'atmosphère du foyer – « ça sent le bouc, partout et tout le temps » –, a chanté pour un laps de temps dans une chorale. Elle ne danse pas du tout. Et surtout pas le rock. Elle a une belle et agréable voix d'alto. Récemment, elle a découvert le bridge.

- Les boucs et les chèvres y sont vieux et vieilles.

Y.

Et inoffensifs.

Et.

S'il, y, et !

Stop !

En vente chez moi et sur Amazon (version brochée), sur Kindle (version ebook)
 

Partager cet article

Repost0

commentaires