Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

8 janvier 2019 2 08 /01 /janvier /2019 09:23
Œuf de fou 1
- pseudo-satyricon -
(suite 45)
« Quelle est la différence
entre nous et une maison de fous ?
Ils ont une direction lucide, eux ! »
Blague audiovisuelle.
 
« La folie de l’homme raisonnable
est anatomisée à fond par
le clin d’œil du fou. »
Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57
 
 
- Ça peut paraître paradoxal, dit Incognito en reprenant de toute évidence une conversation interrompue tout à l’heure, mais le Nirvana n’est que du pur Oubli. Certes, la partie chrétienne de l’homme – de l’humanité ? de l’humain ? – se révolte en entendant cela, mais c’est vrai. Avant d’atteindre le Nirvana, il faut exister ailleurs, dans le non-Nirvana. Avant d’atteindre l’Oubli, il faut exister ailleurs, avec ou, ce qui revient au même, dans le non-Oubli, c’est-à-dire avec ou dans le Souvenir. Tu n’es pas d’accord ?
 
Sceptique, Stroë tordit légèrement ses lèvres carmin qui contrastaient avec l’ensemble brun-pâle de sa figure rectangulaire et pour l’occasion énorme.
 
- Tu me regardes comme si tu ne me faisais pas confiance, dit Gnito (diminutif de l’Incognito, le nom emprunté pour l’occasion par cette belle créature toujours barbarique – dans le sens de sous-créature de Barbara – mais post-capriciale). Je comprends ça. Je peux comprendre. Mais il faut que tu acceptes une évidence. À ton tour ! Nous sommes complémentaires, nous deux. Absolument complémentaires. Non seulement en tant qu’homme et femme aux alchimies réciproquement attirables, attirantes, mais en tant que personnes déficitaires au niveau identitaire.
 
Avertissement
Toute ressemblance
avec ce qui s'est passé,
qui se passe
ou
qui va se passer
à RFI
a été, est ou sera
fortuite.
 
Pareil pour toute différence.
 
 
En vente chez moi et sur Amazon (version brochée), sur Kindle (version ebook)
Blog : www.alexandre-papilian.com/

 

Partager cet article

Repost0

commentaires