Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

18 janvier 2019 5 18 /01 /janvier /2019 10:10
Œuf de fou 1
- pseudo-satyricon -
(suite 51)
« Quelle est la différence
entre nous et une maison de fous ?
Ils ont une direction lucide, eux ! »
Blague audiovisuelle.
 
« La folie de l’homme raisonnable
est anatomisée à fond par
le clin d’œil du fou. »
Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57
 
 
» Évidement, mon hôte est profondément dépressif.
 
» - C’est pour quand le suicide généralisé des cellules qui vivent en moi ? se demande-t-il sans doute. C’est pour quand ma propre mort décidée ainsi par elles ? Est-ce que ma mort m’accompagne depuis que ma cellule princeps a commencé sa folle multiplication prolongée dans des spécialisations démultiplicantes sublimées en des différentes spiritualisations jusqu’au point de non-retour, le point kamikaze ? Est-ce que ma mort est un suicide quoi que je fasse ?
 
» La mort de sa femme1 a contribué, je crois, d’une manière importante à la déviation de l’ambassadeur.
 
» D’autre côté, il a sa fille, une personne physiquement extra (plus que, même), qui rêve de partir pour la planète Mars ou au moins pour la Lune.
 
» Son désir : être la première terrienne à accoucher dans l’espace et avoir, ainsi, des enfants astraux.
 
» Son père, l'ambassadeur veuf, considère qu’il s’agit d’égarements de jeunesse et que l’avenir de sa fille, l’orpheline, se trouve plutôt dans la diplomatie nomadienne. D’où un intérêt certain pour ma jeune personne. Je pouvais peut-être toucher un mot au ministre pour la nommer consul des Tribus. Ou, sinon, je pouvais la prendre auprès de moi (en tant que compagne reconnue, et non pas en tant que n-ième concubine temporaire, selon les coutumes nomadiennes) et de fonder avec elle un jeune couple dynamique et rapace à l’avenir doré.
 
» C’est plutôt cette dernière variante que mon ambassadeur couve à l’intérieur de son inquiétude/mortalité cellulaire.
 
» Ou, encore, il faut voir. 
 
Avertissement
Toute ressemblance
avec ce qui s'est passé,
qui se passe
ou
qui va se passer
à RFI
a été, est ou sera
fortuite.
 
Pareil pour toute différence.
 
 
En vente chez moi et sur Amazon (version brochée), sur Kindle (version ebook)
Blog : www.alexandre-papilian.com/

Partager cet article

Repost0

commentaires