Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

25 janvier 2019 5 25 /01 /janvier /2019 08:36
Œuf de fou 1
- pseudo-satyricon -
(suite 54)
« Quelle est la différence
entre nous et une maison de fous ?
Ils ont une direction lucide, eux ! »
Blague audiovisuelle.
 
« La folie de l’homme raisonnable
est anatomisée à fond par
le clin d’œil du fou. »
Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57
 
 
- Qu’est-ce que ça veut dire ?
 
Au milieu du couloir de la Présidence, la Naine-qui-pue (Directrice Générale) posait son regard sur Icã Glande (simple Directeur).
 
- Je vous attends dans mon bureau.
 
Ton sec, coupant.
 
- Dans une demi-heure. Ou, mieux encore, là, tout de suite. Il faut mettre ça au clair.
 
Sec, coupant.
 
- Je ne m’oppose pas à ce que vous emmeniez votre conjointe avec vous. Nous pouvons lui payer le séjour. Je ne m’oppose à ce que vous interveniez pour la nouvelle de Stroë, non plus. Allez, on va dans mon bureau. Ce n’est pas la peine de la prendre sur votre budget. Nous allons payer pour elle aussi. Ça ira comme ça. Autant vous que Stroë, vous apportez beaucoup à la maison et en général aux médias français. En l'occurrence à la France. Allez, on va dans mon bureau. Nous ne nous opposons pas que vous soyez bien à la radio, chez vous ou pendant vos voyages. Néanmoins, je suis Directrice Générale de RFCVIPMU. Allez, on va dans mon bureau. Et dans cette qualité, j’aimerais bien savoir qu'est-ce qu'il se passe à RFCVIPMU. À RFCVIPMU et non pas ailleurs, dans une entreprise des pompes funèbres, dans je ne sais pas quelle ferme petite ou grande, dans un télescope géant ou dans une laverie d'émantchiclopes, dans une atelier de réparation de patiflexes nickelés ou dans un labo de membranes retournées vers le vide de leur immanence, enfin, dans ailleurs, quoi – ou pas. Allez, on va dans mon bureau. À quoi rime tout ça. À quoi on joue, quoi !
 
L’expression de la Naine-qui-pue était stupide. C'était son charme.
 
Icã Glande, figé, essayait d’éviter le jet malodorant qui jaillissait des yeux de la Directrice Générale.
 
- Cela a toujours été comme ça, répondit-il. RFCVIPMU n’est pas une maison comme les autres. Et elle compte rester spéciale. Que vous soyez dedans ou dehors. Que vous vous y trouvais ou pas. Avec vous dedans ou avec vous dehors, donc. Peu importe. La caisse noire de la Présidence existera toujours.
 
- Ce n’est pas une question de caisse noire. La question c’est la confrontation entre le Souvenir et l’Oubli. Entre votre femme et l’autre, le caprice actuel de Stroë.
 
Les choses se corsaient. Souvenir, Oubli, des paramétrés inattendus, immatériels. Une métaphysique surprenante. Des particules étranges qui traversaient en météores le blanc de l'Œuf de Fou. La vie sociale de RFCVIPMU recevait une étrange injection de valeurs personnelles, parfois philosophique, parfois non, parfois déconcertante, parfois mobilisantes, parfois contradictoire, parfois sociétales, parfois conservatrices, parfois progressistes, et tout.
 
Avertissement
Toute ressemblance
avec ce qui s'est passé,
qui se passe
ou
qui va se passer
à RFI
a été, est ou sera
fortuite.
 
Pareil pour toute différence.
 
 
En vente chez moi et sur Amazon (version brochée), sur Kindle (version ebook)
Blog : www.alexandre-papilian.com/
Partager cet article
Repost0

commentaires