Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

18 février 2019 1 18 /02 /février /2019 10:07
Œuf de fou 1
- pseudo-satyricon -
(suite 71)
« Quelle est la différence
entre nous et une maison de fous ?
Ils ont une direction lucide, eux ! »
Blague audiovisuelle.
 
« La folie de l’homme raisonnable
est anatomisée à fond par
le clin d’œil du fou. »
Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57
 
 
Scène
qui aura lieu ou pas en Nomadie,
une fois l’équipe de
RFCVIPMU
installée dans son hôtel
(suite)
Yovanka, dans la pièce où le noir est parfait et où la climatisation produit un faible bruit :
 
- Lorsque nous sommes arrivés, la première chose que j’ai vue a été la piste de l’aéroport se terminant dans le vide. Dans les hangars situés à côté de la piste, les missiles sol-vide, posés sur leurs lanceurs, pointés vers le vide, paraissaient venir au devant de nous. Lourds, puissants, frappants, cohérents, intelligibles : on appuie sur un bouton, et c’est tout. Mais j’étais la seule excitée. Je veux dire, de cette façon. Pour les autres, des journalistes spécialisés en Nomadie, des reporters généralistes chevronnés, des hommes de la sécurité, tout était en règle, normal. Et ensuite, me voilà maintenant : au lit, avec toi. Voilà où j’en suis ! – J’ai peur.
 
Elle se tait.
 
- T’es déroutée, dit avec tendresse la voix d’Icã, dans le noir de la chambre sonorement climatisée. Je pense que c’est aussi mon cas… J’ai peur, moi aussi. De temps en temps, je ressens le besoin de me sculpter moi-même, dans mon intérieur, à partir de là, de mon intérieur. Ça fait peur. Vraiment peur. On commence la modélisation de soi-même à partir de son intérieur. La modélisation du monde, pareil : à partir de son intérieur… Tu sais…
 
Icã ne veut pas dire à la jeune femme que formuler la vérité épurée de tout sédiment, n’est pas à la portée de tout le monde. À la portée de lui-même non plus. Icã est très chargé du point de vue psy. Il jette souvent au monde un regard ovin : sidération sénilité, décomposition inutile, humanité1.
 
Avertissement
Toute ressemblance
avec ce qui s'est passé,
qui se passe
ou
qui va se passer
à RFI
a été, est ou sera
fortuite.
 
Pareil pour toute différence.
 
 
En vente chez moi et sur Amazon (version brochée), sur Kindle (version ebook)
Blog : www.alexandre-papilian.com/

Partager cet article

Repost0

commentaires