Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

20 février 2019 3 20 /02 /février /2019 08:16
Œuf de fou 1
- pseudo-satyricon -
(suite 73)
« Quelle est la différence
entre nous et une maison de fous ?
Ils ont une direction lucide, eux ! »
Blague audiovisuelle.
 
« La folie de l’homme raisonnable
est anatomisée à fond par
le clin d’œil du fou. »
Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57
 
 
Scène
qui aura lieu ou pas en Nomadie,
une fois l’équipe de
RFCVIPMU
installée dans son hôtel
(suite et fin)
 
- Mais il y a aussi d’autres choses, en revanche, qui évitent l'oubli et qui s'arrêtent dans la mémoire, reprit Icã.
 
Il était comme dans un état second.
 
- Pour s'y fondre. Pour s'y perdre. Il ne faut pas croire que la mémoire stocke, préserve. Non, elle mémorise. Elle change la nature des choses. Elle s'empare de la vie des choses. Elle tue les choses. Elle les baise.
 
Icã était entré en transe. Il était comme possédé. Les souvenirs d'avant le Grand Caprice le faisaient sortir du lit du présent sinon compréhensible, supportable, voire acceptable, pour l'offrir aux mâchoires impitoyables d'un sentiment nouveau, d'un état de vie jamais essayé, jamais ressenti par personne. La chaleur-ombre d'un démon commençait à envahir l'espace.
 
- Oui, soupira-t-il, elle les baise mais elle ne les féconde pas. Voilà qui peut rendre fou ! Un vrai Malheur (avec majuscule) ! Pas loin d’une Catastrophe (« majusculée » aussi) ! (pause) Pour revenir à nos moutons, l’absorption par inceste d’une certaine énergie dont je dispose encore en surplus, pourrait résoudre mon problème ; du moins, partiellement. Mais, hélas !, l’inceste n’est plus d’actualité, en tout cas, il n’est plus à ma portée. Tu viens de confirmer la suggestion que l’on m’a déjà faite, comme quoi j’aurais eu deux filles, avec Lãcrãmioara, bien sûr. On dit que ça daterait d’avant le Grand Caprice. Soit ! Mais moi, je n’en garde aucun souvenir. En revanche, par suite de cette suggestion, de cette possibilité évoquée, j’aimerais recréer ces filles. C’est vrai. Et cela, pour m’incestiser avec elles. (pause, puis sanglots:) Quelle incohérence, mon Dieu ! Quelle incohérence !
 
Yovanka n'avait pas l'air trop convaincu. Dieu sait, pourtant. Et puis, tant pis.
 
Avertissement
Toute ressemblance
avec ce qui s'est passé,
qui se passe
ou
qui va se passer
à RFI
a été, est ou sera
fortuite.
 
Pareil pour toute différence.
 
 
En vente chez moi et sur Amazon (version brochée), sur Kindle (version ebook)
Blog : www.alexandre-papilian.com/
Partager cet article
Repost0

commentaires