Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

27 mars 2019 3 27 /03 /mars /2019 08:43
Œuf de fou 1
- pseudo-satyricon -
(suite 101)
 
« Quelle est la différence
entre nous et une maison de fous ?
Ils ont une direction lucide, eux ! »
Blague audiovisuelle.
 
« La folie de l’homme raisonnable
est anatomisée à fond par
le clin d’œil du fou. »
Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57
 
 
1Stroë et Zakharias Cocâltãu s’étaient réfugiés en bas de leurs sièges, en se laissant glisser de telle façon que leurs têtes ne dépassent pas le dossier, pour se mettre ainsi à l’abri des coussins qui voltigeaient dans toutes les directions.
 
- Je ne sais pas, dit Stroë. Ça peut l’être. On n’arrête pas le progrès. Si la numérisation existe, elle peut atteindre la machine à café, les machines à café, de même, l’audio-visuel, la pensée et, pourquoi pas ?, même la folie.
(petite pause)
 
Et après :
 
- Oui, la folie. La folie numérisée. La folie numérique. Tu ne trouves pas ça bien ? Tu ne trouves pas ça in ?
 
Par-dessus leurs têtes, les coussins continuaient à voler dans tous les sens. On était excité. On était gai. On était insouciant. On riait. On criait. On beuglait.
 
Les journalistes de la presse présidentielle éjectaient le stress accumulé naguère, se défoulaient avant de se laisser emporter par des nouvelles tensions, le stress de leur mission qui allait commencer dès que l’avion allait se poser sur la piste de la capitale de la Nomadie. – Si pose allait y avoir !
 
Les coussins employés évoquaient d’une certaine manière les télégrammes de presse que les journalistes utilisaient habituellement – ou vice versa, qui utilisaient, elles, les journalistes d’une manière prenante et récurrente.
 
Il s’agissait d’une certaine luminescence subtile. Des décharges incontrôlées et non-mesurables. D’une perversité apaisante, spécifique, que le mortel lambda ne pouvait et ne pourra jamais apprécier. C’était un de ces multiples, innombrables et séduisants mystères du travail journalistique.
 
Avertissement
Toute ressemblance
avec ce qui s'est passé,
qui se passe
ou
qui va se passer
à RFI
a été, est ou sera
fortuite.
 
Pareil pour toute différence.
 
 
En vente chez moi et sur Amazon (version brochée), sur Kindle (version ebook)
Blog : www.alexandre-papilian.com/
Partager cet article
Repost0

commentaires