Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

9 mars 2019 6 09 /03 /mars /2019 08:07
Œuf de fou 1
- pseudo-satyricon -
(suite 86)
 
« Quelle est la différence
entre nous et une maison de fous ?
Ils ont une direction lucide, eux ! »
Blague audiovisuelle.
 
« La folie de l’homme raisonnable
est anatomisée à fond par
le clin d’œil du fou. »
Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57
 
 
Distorsion (suite et fin)
De la grappation (suite et fin)
La « grappation » ? D’accord ! La « grappation » du public est la meilleure voie pour atteindre la sur-structure psychologique. Ou, si l’on veut, la structure sur-psychologique. Pour arriver à l’Oubli, qui, lui, est la thérapie la plus pointue de la contemporanéité. Il n’y a aucune, il n’y a pas de contemporanéité sans oubli !
 
- Être contemporain, c’est oublier !
 
Il faut pouvoir le faire. Il faut ce pouvoir et non pas un autre.
 
- La contemporanéité, c’est l’oubli !
 
La vraie aide psychologique, donc, c’est cela, l’immersion, voire la noyade dans l’oubli. Or l’oubli, élevé au rang de valeur, l’Oubli donc, est la principale mission des médias contemporains. Aujourd’hui, l’oubli est seulement facilité par les médias contemporains. Il faudrait arriver demain au stade où l’Oubli ne soit possible qu’à travers les médias.
 
- Il faut que les médias exhalent l’Oubli !
 
- Il faut que les médias créent l’Oubli !
 
Si RFCVIPMU veut vraiment s’approprier des nouvelles parts du marché public du public public (et non pas du public privé) international, si RFCVIPMU veut devancer ses concurrents, si elle veut arriver avant les autres médias publics dans les couches supérieurs de la sur-psychologie, l’Oubli est la valeur la plus prometteuse et porteuse.
 
La « grappation », d’accord ! Mais dirigée vers l’Oubli !
 
- L’avenir c’est l’Oubli1 !
 
 
Avertissement
Toute ressemblance
avec ce qui s'est passé,
qui se passe
ou
qui va se passer
à RFI
a été, est ou sera
fortuite.
 
Pareil pour toute différence.
 
 
En vente chez moi et sur Amazon (version brochée), sur Kindle (version ebook)
Blog : www.alexandre-papilian.com/

Partager cet article

Repost0

commentaires