Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

2 avril 2019 2 02 /04 /avril /2019 07:03
Œuf de fou 1
- pseudo-satyricon -
(suite 106)
 
« Quelle est la différence
entre nous et une maison de fous ?
Ils ont une direction lucide, eux ! »
Blague audiovisuelle.
 
« La folie de l’homme raisonnable
est anatomisée à fond par
le clin d’œil du fou. »
Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57
 
 
- C’est Deus ex Machina, reprit l’hôtesse de l'air, qui ait décidé de nous mettre ensemble, vous, les deux cents cinquante journalistes de la presse présidentielle française, et nous, les membres de l’équipage. C’est lui qui ait décidé de faire de nous tous une unique continuité et des multiples discontinuités dans cet… œuf… volant, dans cet œuf-volant, dans cet œufvolant qui est un avion en vol. L’œuf vu de l’intérieur, vécu de l’intérieur : la fermeture spécifique de la coque de l’œuf c’est du renfermé. La coque de l’œuf décide de l’intérieur et de l’extérieur. L’œuf : espèce de creuset, de cornue alchimique où, sous l’effet de la chaleur et du noir, on transmue et on anime des éléments. On transmue de l’inexistant en du post-inexistant. Tantôt palpable, tantôt impalpable. Tantôt présent, tantôt futur – tantôt passé. Certains parlent de biologie, de biochimie… D’autres se hasardent dans des directions différentes. On touche aux mathématiques1, à la douleur, à la lumière, à l’abîme, à l’arôme, au son, à la tendresse, à l’inévitable, et à beaucoup, beaucoup d’autres… Attendez-vous à des trucs étranges, bizarres, impossibles ! Ça ne va pas tarder ! Ça ne va pas tarder !
 
- Vous plaisantez, dit le journaliste avec son accent méconnu extrêmement prononcé, dans le registre de la cacophonie. Vous plaisantez, certainement.
 
- Peut-être. Ce n’est pas interdit, que je sache ? sourit sexuellement sexy l’hôtesse.
 
- Non, ce n’est pas interdit. En même temps, c’est troublant. Vous avez troublé mon songe, ma rêverie. Je m’imaginais à l'instar parcourir le trajet entre le Centre de Presse et le Centre des Conférences. Je me perdais un peu dans cette capitale nomadienne fatalement floue et cosmopolite. Je me voyais allant à la rencontre des natifs, pour vérifier leur état d’esprit. Révolutionnaire ? Francophile ? Extraterrestre ? Inespéré ? Fou (Ouf) ? J’essayais de prendre le pouls, la tension de la vie réelle des locaux, qui, elle, n’aurait à faire que de très loin avec le Sommet, mais qui en dépendrait presque en totalité. Hautainement snob et complexé à la fois, en l’occurrence aristocrate (descendant de Louis XVI), démocrate (descendant de Robespierre, de Danton et d’autres Jaurès) et, à la fois, militairo-bourgeois d’exception (un « autruche-chameau » genre Napoléon I ou III), je serais « dans le vrai », « dans l’authentique », « dans le non-colonialisme ».
 
Avertissement
Toute ressemblance
avec ce qui s'est passé,
qui se passe
ou
qui va se passer
à RFI
a été, est ou sera
fortuite.
 
Pareil pour toute différence.
 
 
En vente chez moi et sur Amazon (version brochée), sur Kindle (version ebook)
Blog : www.alexandre-papilian.com/

Partager cet article

Repost0

commentaires