Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

9 avril 2019 2 09 /04 /avril /2019 07:09
Œuf de fou 1
- pseudo-satyricon -
(suite 109)
 
« Quelle est la différence
entre nous et une maison de fous ?
Ils ont une direction lucide, eux ! »
Blague audiovisuelle.
 
« La folie de l’homme raisonnable
est anatomisée à fond par
le clin d’œil du fou. »
Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57
 
 
L’ironie scintilla dans le regard joyeux de l’hôtesse lorsqu’elle rétorqua :
 
- La rapacité, le mépris, l’exploitation, la durée, l’incompréhension sélective (non-égale à la compréhension sélective), l’espoir, l’humour local et celui professionnel, coupés du monde tous les deux, la haine professionnelle ou la haine locale, fortement généralisables, voire généralisantes (assez souvent folle), une certaine douceur sauvage avoisinant la tendresse, une curiosité bien cachée, bien maîtrisée, bien dirigée ou, au contraire, déchaînée, aveugle, frôlant l’indiscrétion, la vulgarité, tout ça formera pour vous une présence prégnante mais sans solution, c’est-à-dire, bonne à relater.
 
- Vous n’avez pas tort, répliqua son interlocuteur avec une expression mélangeant le sarcasme et l’intelligence inintelligible, tout ça coulera de plein droit, compréhensible ou pas, sous nos yeux, devant ces jeunes ou moins jeunes d’ailleurs, atterris en Nomadie pour rendre compte de ce qui se dira et de ce qui ne se dira pas au Sommet, dans les salles climatisées et dans les couloirs bourdonnant de gens qui se connaissent plus ou moins, voire pas du tout, mais qui se reconnaissent en se déclarant convaincus de pouvoir communiquer entre eux et avec le monde.
 
Un bing-bang mélodieux transmis par les haut-parleurs interrompit l’idylle en train de naître. L’équipage était appelé à reprendre ses postes. L’avion allait atterrir.
 
Avertissement
Toute ressemblance
avec ce qui s'est passé,
qui se passe
ou
qui va se passer
à RFI
a été, est ou sera
fortuite.
 
Pareil pour toute différence.
 
 
En vente chez moi et sur Amazon (version brochée), sur Kindle (version ebook)
Blog : www.alexandre-papilian.com/

Partager cet article

Repost0

commentaires