Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

14 avril 2019 7 14 /04 /avril /2019 07:08
Œuf de fou 1
- pseudo-satyricon -
(suite 112)
 
« Quelle est la différence
entre nous et une maison de fous ?
Ils ont une direction lucide, eux ! »
Blague audiovisuelle.
 
« La folie de l’homme raisonnable
est anatomisée à fond par
le clin d’œil du fou. »
Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57
 
 
 
Distorsion (suite )
(Jérémiade dans les entrailles
d’une machine à café radiophonique ; suite)
Caprice (suite )
 
Cela étant, l’homme (avec sa mort innée, répétitive) et l’humanité (avec sa mort acquise, sélective) paraissent vouloir fusionner. Mélodrame ? Nous voilà retombés dans l’adolescence. Là où s’opère les bifurcations nécessaires, qui mettent en Y l’acte sexuel. D’abord reproductif, animal ; ensuite, incestueux, culturel ; enfin, leur racine commune, surgissant on ne sait pas d’où, en s’enfonçant dans on ne sait pas quoi. (respiration) Hé ! Notre référence à l’Unicité ! Notre Préalable à l’Élégance et à la Sauvagerie ! Quel contraste avec la Banalité et l’Ennui ! Voilà ce qu’on doit fourrer dans la cervelle écervelée de l’auditoire polyglotte, polymorphe, à l’allure de polypes !… Hé !
 
<>
 
C’est quoi ça ? Où commence et où finit la lumière ? Mais la mémoire, où commence et ou finit-elle ? C’est quoi l’oubli – par rapport à la mémoire : une espèce de mort, de métempsycose, de transmutation alchimique, de transfert (ou renversement) entre l’amour et la haine, entre Oui et Non ? Innée, la mémoire serait-elle mortelle ? Le grand Oubli serait-il le Grand Larcin ?
 
Avertissement
Toute ressemblance
avec ce qui s'est passé,
qui se passe
ou
qui va se passer
à RFI
a été, est ou sera
fortuite.
 
Pareil pour toute différence.
 
 
En vente chez moi et sur Amazon (version brochée), sur Kindle (version ebook)
Blog : www.alexandre-papilian.com/

Partager cet article

Repost0

commentaires