Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

25 avril 2019 4 25 /04 /avril /2019 07:06
Œuf de fou 1
- pseudo-satyricon -
(suite 120)
 
« Quelle est la différence
entre nous et une maison de fous ?
Ils ont une direction lucide, eux ! »
Blague audiovisuelle.
 
« La folie de l’homme raisonnable
est anatomisée à fond par
le clin d’œil du fou. »
Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57
 
 
Une fois l’éclair de son regard éteint, elle dit (en cachant sa satisfaction sous une expression d’humilité ; elle était toujours et encore synchrone avec son époque) :
 
- Tu veux être regardée comme une femme tout en n’étant pas regardée comme une femme. Ni comme un homme. Tu veux être regardée comme une tout autre chose. Décidément, tu es des nôtres. Quant à moi, ce que tu vois, maintenant, lorsque tu me regardes, n’a presque plus rien à voir avec la Lãcrãmioara d’autrefois. Dans la gorge de cette Lãcrãmioara-ci, présente, la réplique, vive, acide et coupante s’est arrêtée comme un stop-cadre. Aujourd’hui, Icã lui donne des leçons – à cette Lãcrãmioara-ci, que tu vois de tes beaux yeux ! Il aborde, pour ces occasions, son expression de donneur des leçons. Une expression qui énerve sans faute et terriblement cette Lãcrãmioara-ci, dont tu t’empares à ton tour avec tes beaux yeux et avec ta petite culotte blanche cachée/exhibée sous ta trop petite mini-jupe. Elle reste muette au point de suffoquer, cette Lãcrãmioara. Cette fois, comme toujours depuis un moment déjà, elle est sans parade. Icã ne la gifle plus, il ne la jette plus littéralement, il ne la crucifie plus sur le lit conjugal, comme dans le bon vieux temps. Maintenant, les choses se passent d’une toute autre manière1.
 
Avertissement
Toute ressemblance
avec ce qui s'est passé,
qui se passe
ou
qui va se passer
à RFI
a été, est ou sera
fortuite.
 
Pareil pour toute différence.
 
 
En vente chez moi et sur Amazon (version brochée), sur Kindle (version ebook)
Blog : www.alexandre-papilian.com/

Partager cet article

Repost0

commentaires