Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

26 avril 2019 5 26 /04 /avril /2019 07:08
Œuf de fou 1
- pseudo-satyricon -
(suite 121)
 
« Quelle est la différence
entre nous et une maison de fous ?
Ils ont une direction lucide, eux ! »
Blague audiovisuelle.
 
« La folie de l’homme raisonnable
est anatomisée à fond par
le clin d’œil du fou. »
Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57
 
 
- Oui, je crois comprendre. Je crois sentir même, dit la superbe Gnito. C’est de l’inquiétude. C’est du sérieux. Icã t’inquiète – on ne va pas tourner autour du pot – avec son hantise… Oui, c’est ça. Il est hanté. Il est poursuivi par une espèce d’amour misanthrope. Ce n’est pas bon signe. Il ne faut pas se laisser hanter par l’amour. Ce n’est pas normal ! Or, chez Icã et, surtout, avec lui, la hantise de l’amour se normalise. C’est ce qui se passe. – Ça ! – L’amour et la misanthropie rodent à l’intérieur de lui. C’est une érosion interne subliminale mais très puissante. Immatérielle, asubstantielle, cette présence, en Icã, c’est quelque chose de pire encore que le Spectre non-hamletien, d’avant la chute du Mur de Berlin, le Spectre du Communisme et de l’Anticommunisme !
 
Avertissement
Toute ressemblance
avec ce qui s'est passé,
qui se passe
ou
qui va se passer
à RFI
a été, est ou sera
fortuite.
 
Pareil pour toute différence.
 
 
En vente chez moi et sur Amazon (version brochée), sur Kindle (version ebook)
Blog : www.alexandre-papilian.com/
Partager cet article
Repost0

commentaires