Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

22 mai 2019 3 22 /05 /mai /2019 07:49
Œuf de fou 1
- pseudo-satyricon -
(suite 138)
 
« Quelle est la différence
entre nous et une maison de fous ?
Ils ont une direction lucide, eux ! »
Blague audiovisuelle.
 
« La folie de l’homme raisonnable
est anatomisée à fond par
le clin d’œil du fou. »
Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57
 
 
Distorsion (suite)
(Jérémiade dans les entrailles d’une machine à café
radiophonique)
Caprice (suite)
 
- À mon tour, je ne pense pas être qu'assommée, chuchota lentement Lãcãmioara. Tes références à Zola et à son Assommoir me rappellent des souvenirs de l'époque où je souffrais d'une certaine affection livresque qui stimulait la poussée polymorphe de mes seins. C'était avant le Grand Caprice. C'était une maladie livresque. Voilà ce que c'était.
 
- Oui, je vois. Je le savais. Depuis toujours, et pour toujours. Je le sais en tant que Barbara, mon moi profond. En tant qu'écume essentielle de la laideur. En tant que...
Incognito s'arrêta brusquement. Elle était la proie d'un acouphène négatif.
 
Sans mots aucun Lãcrãmioara saisit la situation, c'est à dire l'acouphène négatif de l'autre.
 
- Les acouphènes peuvent être unilatéraux ou bilatéraux, selon ce qui les a provoqués. Ils peuvent en effet avoir différentes causes : souvent dus au vieillissement de l’oreille (donc, chez les sujets âgés et fréquemment des deux côtés), ils peuvent être dus à une tumeur, notamment un neurinome (unilatéralement le plus souvent, chez des sujets de tous âges), mais ils peuvent aussi survenir à n’importe quel âge après un traumatisme auditif, un choc infectieux ou viral. Les chocs auditifs sont en forte augmentation, notamment chez les jeunes : le choc peut être dû à une déflagration (tir d’arme à feu, jet de pétard, feu d’artifice, moteur à échappement libre), à une exposition violente ou trop répétée à des bruits très forts, dans les boîtes de nuit, lors d’un concert ou d’une rave, en écoutant un baladeur, sur un lieu de travail très bruyant, au cours d’une réception où tout le monde parle très fort et en tout lieu public où sont placés des haut-parleurs qui, généralement, sont réglés au maximum. Si dans toutes ces situations où le bruit est nocif, le risque de surdité est connu, celui des acouphènes est assez méconnu et n’en est que plus redoutable. Pour toute sensation de perte auditive brusque ou tout traumatisme auditif qui déclenche des sifflements ou des bourdonnements, il est impératif de se présenter très rapidement à un service d’urgence (dans les 6 à 12 heures qui suivent) afin qu’un traitement adapté soit appliqué tel que par exemple : hémodilution, oxygénation hyperbare et vasodilatateurs.
 
Pour les personnes ne souffrant pas d’acouphènes, continua Lãcrãmioara, il est très difficile d’imaginer l’épreuve psychologique que représente le fait de toujours avoir un bruit étranger dans l’oreille. Toute personne ayant assisté à des concerts a probablement perçu ensuite un léger sifflement ; ce sifflement est déjà un acouphène, bien qu’il ne dure généralement que quelques minutes ou quelques heures.
 
Mais la meilleure comparaison que l’on puisse faire est d’imaginer un robinet qui fuit. Si le bruit arrive au moment de s’endormir, le bruit de la petite goutte entrant en collision avec l’évier prend alors des proportions immenses, monstrueuses. L’intensité et la tonalité des acouphènes sont variables selon les individus. Chez un même patient, l’intensité des acouphènes peut varier de façon plus ou moins prononcée.
 
Avertissement
Toute ressemblance
avec ce qui s'est passé,
qui se passe
ou
qui va se passer
à RFI
a été, est ou sera
fortuite.
 
Pareil pour toute différence.
 
 
En vente chez moi et sur Amazon (version brochée), sur Kindle (version ebook)
Blog : www.alexandre-papilian.com/
Partager cet article
Repost0

commentaires