Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

8 juin 2019 6 08 /06 /juin /2019 07:26
Œuf de fou 1
- pseudo-satyricon -
(suite 147)
 
« Quelle est la différence
entre nous et une maison de fous ?
Ils ont une direction lucide, eux ! »
Blague audiovisuelle.
 
« La folie de l’homme raisonnable
est anatomisée à fond par
le clin d’œil du fou. »
Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57
 
 
Ce qui est arrivé à Mômô
pour un infiniment court instant
(suite)
 
La fille de l'ambassadeur prit conscience (l'expression n'était que trop approximative) du fait qu'elle n'était pas un humain de souche. Même pas un humain augmenté (amélioré, prolongé, cyborg, bio-robot et tutti quanti). Elle n'était pas humaine du tout. Tout court.
 
En rapportant alors son histoire parisienne (avec le secrétaire de Grassoull) à l'histoire de RFCVIPMU et au monde démesuré qui se montra à elle un fois l'instant évoqué terminé, la question concernant l'existence de l'existence trouva une réponse insupportable car muette et incondensable dans des mots ni dans d'autres symboles ou autres.
 
Ce fut comme le souvenir qui suit à la lecture d'une belle lettre d'amour brûlée une fois lue.
 
Le secrétaire de Grassoull eu le loisir de se faire pénétrer par les étoiles du regard de cette femme. Ce fut une fécondation « inversée », à côté des mots, étrange. Les subtilités et les raffinement de l'amour (solitaire, en couple ou multiple, très multiple) prirent la consistance des aubes d'une vie naissante, qui muait en se débarrassant de sa vieille peau humaine.
 
Il fallait dépasser ses limites. Il fallait entrer dans le royaume du Silence. Dans son empire. Dans son univers. Dans son monde. La vie l'exigeait. S'en chargeait.
 
Avertissement
Toute ressemblance
avec ce qui s'est passé,
qui se passe
ou
qui va se passer
à RFI
a été, est ou sera
fortuite.
 
Pareil pour toute différence.
 
 
En vente chez moi et sur Amazon (version brochée), sur Kindle (version ebook)
Blog : www.alexandre-papilian.com/

Partager cet article

Repost0

commentaires