Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

2 août 2019 5 02 /08 /août /2019 06:56
Œuf de fou 1
- pseudo-satyricon -
(suite 164)
 
« Quelle est la différence
entre nous et une maison de fous ?
Ils ont une direction lucide, eux ! »
Blague audiovisuelle.
 
« La folie de l’homme raisonnable
est anatomisée à fond par
le clin d’œil du fou. »
Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57
 
 
...Dialyse, transfusion, lavement avec
du sans-couleur (le noir) du Silence...
Rien n'est trop bon, trop bien pour RFCVIPMU.
RFCVIPMU
vit à l'heure du néant,
à la vitesse du néant...
(suite)
 
- Le déséquilibre, quoi ! reprit Grassoull. Des putes, des soumises, des puto-soumises associées, peut-être ? Syndiquées peut-être ? Et puis quoi encore ? Travailler, peut-être, vos trente-cinq heures ?… Uniquement ? Non, non ! La situation, Mesdames, Messieurs, demande à être normalisée. C’est tout simplement une question d’image. Il ne faut pas que la France et la Nomadie restent avec des images séparées, distinctes ! Vos puto-soumises ne sont pas associées, ni syndiquées. Les nôtres, bien organisées, ne sont pas victimisées. L’unification, l’internationalisation des deux, c’est possible. C'est ça la mondialisation ! Je suppose qu’une commission mixte (de préférence parlementaire mais aussi interministérielle) pourrait faire l’affaire : pour offrir une image unitaire, cohérente de ces puto-soumises de France, de Nomadie ou même d’Univers. Voilà ! Ainsi, plus d’image distincte de la France, de la Nomadie, ni de l’Univers ! Mais une image distincte, très distincte de la France et de la Nomadie et, pourquoi pas, de l’Univers. Ce qui compte, en fin de compte (tu vois : compte – compte) c’est l’image. Vu à la télé, comme dirait l’autre. C’est tout-tout-tout et encore tout, et rien d’autre que tout, le tout ! Et, pour dire encore plus, il conviendrait d’aller de l’image, de la télé, vers le son, vers la radio. Suivez mon regard… Le son, qui est encore plus insidieux, plus subversif, plus non-séparateur, plus unificateur, plus… beaucoup plus de plus… Oh, ma chère Lãcrãmioaratine ! Tu te souviens, on t’appelait Lãcrãmioaratine. Moi aussi je t’appelais… Lãcrãmioaratine. Je ne peux pas te dire quel plaisir… combien ça me fait du bien de te voir. L’intelligence, ça commence à me fatiguer. Je n’en veux plus.
 
- Eh, ben, pour un compliment…
 
Grassoull : sourire de toutes ses dents. Appréciation de l’aigreur ironique de Lãcrãmioara.
 
Ensuite, regard vers le plafond. Expression de fatigue, de résignation d’auto-appréciation autant superlative que modeste.
 
Avertissement
Toute ressemblance
avec ce qui s'est passé,
qui se passe
ou
qui va se passer
à RFI
a été, est ou sera
fortuite.
 
Pareil pour toute différence.
 
 
En vente chez moi et sur Amazon (version brochée), sur Kindle (version ebook)
Blog : www.alexandre-papilian.com/

Partager cet article

Repost0

commentaires