Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

29 septembre 2019 7 29 /09 /septembre /2019 08:51

Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Mourir 5

 

Après les séances de massage et de gymnastique plus que fantaisistes, je m’assoupis. Ensuite, je mange. Je bois.

Je mange et je bois énormément.

J’ai beaucoup changé.

On ne me reconnaîtrait plus, promis ! Je ne prends presque plus de viande, ni rouge ni blanche. Le poisson, ça va. Par contre, pour les végétaux, les portes sont largement ouvertes.

<>

Les plantes – on le dit à tous ceux qui auront la faiblesse ou l’audace de croire qu'on ne serait pas fou –, les plantes sont vampirisées par le Firmament, mais aussi par le Centre de la Terre. On ne sait pas si elles essaient de séparer le Soleil et les Étoiles de la Terre ou si, au contraire, elles s’efforcent de nouer leur contact.

Un peu comme le phlogistique et la gravitation.

Avec les plantes, le tellurique devient simplement astral et l’astral tellurique.

On en mange.

<>

Je mange pour quatre. Ça fait peur.

Mon estomac et mes intestins résistent, néanmoins. Pour ne pas parler de cet appétit ! Énorme et sur-énorme !

Quel est cet ogre ?

<>

Je suis triste et affamé.

De surcroît, j’ai une envie folle de minéraux. Je n’ose pas la formuler. Déjà que l’on me regarde d’un drôle d’œil à chaque fois que j’ouvre la bouche pour que l’on y fourre des quantités pantagruéliques de légumes pantagruéliques, assaisonnés de sauces pantagruéliques pantagruéliquement épicées/salées/sucrées. Déjà que l’on essaie de m’empêcher de boire « trop » sous prétexte que patati et patata. Si je demandais en plus des minéraux purs, bonjour la suspicion, les tranquillisants, la camisole de force !

<>

...Du Silicium, du Cuivre, du Fer, de Phosphore, du Soufre. Un peu de Plomb. Tant qu’on y est, ajoutons un peu d’Acide Urique et d’Acide Formique... Le Diable c’est le manger. Il rend toujours gravitationnel... J’ai certainement un Ange Intérieur. Il brûle ce que le Diable produit... Certains disent que l’esprit rend maigre... Je ne suis pas maigre, moi...

Excusez-nous !

 

 

En vente chez moi et sur Amazon (version brochée), sur Kindle (version ebook)

Blog : www.alexandre-papilian.com/

Partager cet article

Repost0

commentaires