Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

6 mars 2020 5 06 /03 /mars /2020 08:40

Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Ne pas mourir 3

 

Ce petit monde – moi inclus – jette spasmodiquement des éclats métalliques, de fretin. Nous nous trouvons dans un monde encore en création, dans un monde pas encore vaincu, pas encore gagné. Les fils, les ficelles, les filaments, les boyaux et les tuyaux reliant l'Ineffable et l'Immortel à des machines internes non-humaines _______________ humanisées pourtant, à l'instar de tout ce que touche à l'humain _______________, à l'instar de tout ce que l'humain touche _______________ nous montrent la voie. C'est l'inattendu capable de justifier notre existence. Une pelote de fils et des tuyaux enchevêtrés dans une statue ambulante à l'immanence trop insaisissable. Ou, plutôt, trop interdite à l'humain. Même si c'est que de l'humain qu'il s'agisse, uniquement.

Mais, qu'est-ce que ce satané « humain » ?

Le transhumanisme a le mérite de mettre en perspective l'accident existentiel dont je fus la victime innocente il y a quelques moments ou jours.

Je n'ai pas retrouvé mon équilibre depuis. Mais j'en trouvé un autre. _______________ L'équilibre d'un autre, peut-être ? Pas exclus. L'homme peut se retrouver dans l'autre, comme un insecte qui dépose sa larve dans le corps d'un autre. _______________ C'est du moins ce que j'entrevois dans ce moment, dans ce maintenant.

Je suis sorti de la tradition humaine ou, mieux encore, de l'humanité traditionnelle. Pour gagner un univers peuplé par une espèce de cyborgs pas encore réels, mais en train d'être rendu réels par une d'alchimie particulière dont nous, les hommes de hier gardons toujours le secret. _______________ Vision trompeuse, diront certains. Mais quelle vision n'est pas trompeuse aujourd'hui ?

_______________ _______________ _______________ _______________ _______________ _______________ _______________ _______________ _______________ _______________ _______________ _______________ Le film s'est cassé... _______________ _______________ _______________ _______________ _______________ _______________

Je sais : je ne peux être que fou. _______________ Qu'est-ce que la folie ? Le temps s'évapore. Voilà ce qu'est la folie. Le temps n'est plus. La mort non plus. On meure uniquement dans le temps, avec le temps, lorsqu'il nous tient. Nous ne pouvons pas mourir autrement. _______________ L'Immortel en est la preuve. Tous ses rouages et fils de cyborg (il en est un _______________ ma conviction ! _______________ mais je suis fou, je n'ai plus du temps _______________ le temps ne me contient plus _______________ je ne sais pas si « hors du temps » voudrais dire quelque chose _______________ que vaut ma conviction ? ), toutes ses tripes de cyborg, que je ne vois, ni entends, ni touche, ni sens mais que je sens autrement qu'avec mes sens, ni imagination... Mère le déconnectera, j'en suis sûr. Ça sera plus simple que de l’euthanasier à l'humaine. _______________ Je crois. _______________ Plus simple pour moi, je veux dire.

 

 

En vente chez moi et sur Amazon (version brochée), sur Kindle (version ebook)

Blog : www.alexandre-papilian.com/

Partager cet article
Repost0

commentaires