Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

18 mai 2020 1 18 /05 /mai /2020 07:10

Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Ne pas mourir 12

 

Un jour, quelque chose se passa dans un endroit bien caché de l’Univers1. Les répercussions sur Patrice, sur ses interrogations (ni scientifiques, ni empiriques, ni psys, ni non-psys), sur sa mère, sur sa Lucie, sur son Immortel se firent sentir comme un grondement roulé parmi des infrasons. Comme une explosion d’infralumière. Comme une promesse de chaleur extérieure, non-recevable _______________ fausse.

Patrice allait se trouver, au temps de l’histoire présente, devant une réflexion dont il ne pouvait pas encore mesurer l’amplitude : _______________ L’identité de l’Immortel serait tributaire à ses enfants. Il paraît. L’identité de tout un chacun est faite surtout de et par ses enfants. De et par son appartenance à ses enfants.

Alors, l’identité du vieux ?

Faisions-nous une fixation à ce sujet ? Nous n’avons pas des rejetons, Patrice et son moi, moi et son Patrice. Ça voulait dire que nous n’aurions pas d’identité ? Fuirions-nous notre identité _______________ Patrice _______________ moi ?

 

 

En vente chez moi et sur Amazon (version brochée), sur Kindle (version ebook)

Blog : www.alexandre-papilian.com/

1 On compara le phénomène à la future introduction d’un logiciel d’Intelligence Artificielle dans une masse vaporeuse, informe. Une introduction ratée, bien sûr, car décidément prématurée. La masse était trop grande, vaporeuse et informe pour le petit logiciel abandonné au milieu de ses courants chaotiques. Le transhumanisme n’était pas encore en vogue. Le monde ne s’inquiétait nullement à l’endroit de ce fléau en état de pré-incubation. L’infini et l’éternité se tenaient aux carreaux. Seulement quelque illuminés s’en préoccupaient. Et encore pas tous en même temps. C’était encore un divertissement. Quelque chose pour les philosophes ou assimilées, et non pas pour les cerveaux sérieux.

Partager cet article

Repost0

commentaires