Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

  • Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Mourir 41 (30/12/2019)
    Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Mourir 41 La vie ne veut pas me lâcher. Elle me harcèle. Je ne glisse plus vers la sortie, mais vers un infini de volutes soûlantes. La vie ne peut pas me lâcher. Être l'esclave de sa propre vie ! Le suicide...
  • Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Mourir 40 (29/12/2019)
    Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Mourir 40 Dieu. Pourraient-ils devenir Dieu ?... Dieu ?... Et moi ? ...Tom, le bienheureux à la baguette matinale, croustillante et tartinée. Assis dans le fauteuil placé sous la fenêtre entrouverte. –...
  • Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Mourir 39 (23/12/2019)
    Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Mourir 39 Il nous faut un organe spécial pour détecter l’amour. Aussi pour capter Dieu. Pour les détecter et capter ou, à défaut, pour les créer. C’est peu dire que j’aime mes enfants, avec la ribambelle...
  • Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Mourir 38 (21/12/2019)
    Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Mourir 38 Je comprends mieux ce qui m’arrive. J’ai trouvé mon centre. C’est soulageant ! Je comprends beaucoup mieux le quoi, le comment, le pourquoi des visites que me rendent le petit roquet Dufayer,...
  • Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Mourir 37 (20/12/2019)
    Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Mourir 37 On dit que les enfants ressemblent à leurs parents. Question d’hérédité. Soit ! Mais pourquoi ? <> Je vois avec une clarté plus qu’exemplaire la haine émergée de nous, la haine qui nous ensevelit...
  • Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Mourir 36 (17/12/2019)
    Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Mourir 36 Savez vous ce que je viens de faire ? Je n’ai pas dit à Jocelyn qu’il ne connaîtra jamais l’amour, jamais Dieu. Je me suis abstenu de lui parler de la joie, du bonheur, du chagrin ou du malheur...
  • Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Mourir 35 (15/12/2019)
    Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Mourir 35 Le roquet-médecin s’émerveille devant moi au sujet du principe d’Archimède. Un corps solide immergé dans un liquide se verrait débarrassé d’une partie de son poids, proportionnellement à son volume...
  • Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Mourir 34 (10/12/2019)
    Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Mourir 34 Seul, seul, seul de chez seul. C'est atroce. Parti, revenu, la même chanson. Seul, toujours seul. Me voilà, me revoilà ! Bingo ! Seul, toujours et encore seul ! Et ceci pour que cela continue....
  • Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Mourir 33 (06/12/2019)
    Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Mourir 33 Tombé. Genou gauche foutu. Par bonheur, c’est toujours à gauche que ça se passe. De toute façon, elles ne servent plus à grande chose, ces jambes. Tu parles d’un bonheur ! J’ai eu mal. Je suis...
  • Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Mourir 32 (04/12/2019)
    Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Mourir 32 Je regrette de ne l'avoir pas violée. Le bonheur l'a faite trop belle pour qu’elle soit issue de mes tripes… Elle m’est extérieure, étrangère. Et, comme toute femme extérieure, étrangère, elle...