Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 06:55

 

Je ne sais pas comment se fait, mais pour que la France soit la France d'aujourd'hui, Républicaine et Impérialo-DOM-TOM-ale à la fois, il a fallu que trois grand hommes se hissent beaucoup au dessus de tous les autres.

- Se hissent ou soient hissés.

- Ou les deux.

Napoléon I et Napoléon III, plus de deux cents et, respectivement plus de 130 ans avant nous ; le Général de Gaule, plus de 40 ans avant nous. Les deux premiers ont imperialisé la France. Le troisième, dont on a célébré avec pas mal de cérémonies, la commémoration de 40 ans de sa mort, a procédé d'abord à la dénazification et ensuite à la décolonisation...

Élu (dernièrement par le suffrage universel), le Président-Empereur de la France est en charge d'une structure trop implicite – et du coup inexplicable pour le mortel lambda qui, lui, tous les vingt-trente ans, devient sujet, acteur ou spectateur actif d'une émeute, d'une rébellion, d'une révolution...

- À la limite, d'une guerre...

- À !

 

Partager cet article

Repost0

commentaires