Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 14:33

 

Hier soir, le Président de la Roumanie à été suspendu – par le Parlement – de ses fonctions. Quelques jours auparavant, deux autres grands personnages du pays, le Président du Sénat et celui de l'Assemblée, on été destituées par le même Parlement contrôlé aujourd'hui par un nouvel et actuel pouvoir gouvernemental.

- Coup d'état ?

Si ce n'était pas un, ça lui ressemble fort.

À la fin du mois, la suspension du Président sera sanctionnée (par « oui » ou par « non »), lors d'un référendum. C'est le deuxième referendum du genre « dressé contre » l'actuel Président.

- Ridicule ?

Ridicule !

La corruption, semée d'une manière illégale dans la classe politique, parle aujourd'hui haut et fort. Le parti dont le Président d'honneur n'est autre que l'ancien Président de la Roumanie, Ion Iliescu, organisateur de nombre de « minériades » frascizoïdes, essaye maintenant de revenir en force.

C'est vrai que les deux leaders du pouvoir libéral et socialiste à la fois (si un telle mariage pouvait être imaginé ailleurs que dans la Roumanie balkanique), sont les représentants de la nouvelle classe politique roumaine. D'une certaine manière, au moins. Jeunes et sachant porter mieux que leurs prédécesseurs le costume et la cravate, ils parlent une lange de bois ciselée, conforme aux critères continentaux. En même temps, le népotisme et la corruption forment la soupe dans laquelle ils évoluent comme le poisson dans l'eau.

Aujourd'hui, lancés sur la pante glissante du pouvoir totalitaire, ils ne savent pas s'arrêter.

- Je parie qu'il vont frauder le vote du référendum.

Du.

L'Europe et le monde civilisé restera dans l'antichambre de cette Roumanie qui balkanisée, russifiée et ottomanisée pendant des longs siècles, acceptera dans son cytoplasme les substances digestibles et/ou digérables, et pas du tout les autres, occidentalo-compatibles.

- Ionesco, Cioran, Tzara, Eliade, Brancusi, Enesco, Celibidache..., et j'en passe, ont du chercher naguère un autre milieu pour leur sauvegarde et développement...

Le problème est que cette Roumanie, passée ET présente, est aujourd'hui membre de l'Europe.

Ah bon ? De l'Europe ?

- C'est quoi l'Europe, alors ?

 

Partager cet article

Repost0

commentaires