Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 08:10


Que l'on veuille ou pas, la DSK-ite nous a contaminé. Elle s'est emparée de nous. Nous l'avons dans l'os.

- Mais voyons, enfin !

En tout cas, on dit qu'il y aura un avant et un après. Expression qui donne à penser. Avant et/ou après quoi ?

Voilà un défi lancé, certainement, à la modernité.

- Certainement, mais...

Mais... Concernait-il, ce quoi, la justice moderne, les mœurs modernes, la société moderne (réduite à celle occidentale ou à celle simplement historique ; élargie à celle mondialisée ou à celle future qui attend simplement son... astrallisation) ?

Un très connu penseur français contemporain, pour ne pas nommer Bruno Latour, disait, il y a peu de temps, qu' « on définit souvent la modernité par l'humanisme, soit pour saluer la naissance de l'homme, soit pour annoncer sa mort ».

- En l'occurrence un humanisme souffrant de DSK-ite.

De !

Partager cet article
Repost0

commentaires