Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 10:04


Conformément à certains études, pour chaque cellule du corps humain il faut prendre en compte entre 10-100 bactéries qui vivent leur vie sur et dans ledit corps.

Si on faisait le calcule, on arriverait à des chiffres enivrants, soulants, qui donnent le vertige. En plus, il faut dire que beaucoup de ces bacteries restent inconnues ; anaérobies elles meurent et se soustraient à la curiosité humaine dès qu'elle sont sorties du corps humain.

Cela étant, je me permets la fantaisie d'imaginer que la sarabande vertigineuse des chiffres avancés par nos candidats à la Présidence de la République soit en réalité un effet de l'activité bactério-humaine.

Cela étant, je respire avec soulagement. Car j'ai trouvé l'explication pour la question qui me hante depuis le début de l'actuelle campagne :

- D'où sortent-ils, les candidats, tous ces chiffres à qui mieux mieux énormes, géantes et, pour la vie de tout un chacun, absolument inutiles, et à quoi bon les ventilent-ils sous nos nez à nous qui nous n'en avons rien à faire ?

Pour ne pas dire à foutre !

D'où la question ci-près, métaphysique fondamentale :

- Quelle différence entre faire et foutre ?

Pourrait-on croire/espérer que la réponse soit cachée dans l'expression « se faire foutre » ?

Se – qui ?

Partager cet article

Repost0

commentaires