Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 14:55

Depuis un certain temps, les voix anti-allemandes se font de plus en plus audibles. Un certain écervelé, pour ne pas nommer Jean-Luc Mélenchon, parle même de notre bombe atomique. Comme ça, comme si nos bombes atomiques (et, pourquoi pas ?, celles britanniques, celles américaines, celles russes, celles chinoises, celles pakistanaises, celles indiennes, celles nord-coréennes, celles israéliennes, celles iraniennes, et j'en passe et des meilleurs peut-être) pourrait remplacer nos incompétences économiques et sociales. – Nos bombes et incompétences ?

- Les nôtres ?

Enfin, les leurs, celles des politiques.

Car ni moi, ni vous, ne maîtrisons ni leurs bombes, ni leurs incompétences.

Il y a d'autres, encore, qui parlent non pas d'un espace €uro, mais d'un espace Mark, comme démonstration du fait que les Allemands seraient des Méchants Loups qui Nous veulent du Mal.

J'ajouterais aussi ceux qui considèrent les Allemands comme des « égoïstes » qui ne pensent qu'à eux et qui n'acceptent pas d'aider les feignants, les paresseux ou parasites qui, eux, au lieu de travailler là où on a besoin d'eux, se contentent d'encaisser les prestations et les aides sociales (tout en pestant contre ceux qui, en travaillant et en utilisant les moyens légaux, même si peut-être, peu moraux, se sont créés une situation commode, voire enviable)... Et j'ai nommé ainsi le grand Parti Socialiste qui, une fois perché au pouvoir, n'a trouvé mieux à faire que d'éloigner les élites avec une politique fiscale inepte, de diviser le pays au sujet du « mariage pour tous », de l'entrainer dans une guerre malienne dont on ne connait ni la raison ni le coût, de comparer Chavez à de Gaulle, d'aller en Chine pour essayer de vendre nos baguettes, de promettre l'impossible, comme l'inversion de la courbe du chômage à la fin de l'année, et j'en passe.

...Je disais : ni vous ni moi, ne maitrisons ni la bombe atomique ni l'incompétence de nos politiques.

- Correcte : on ne les maîtrise pas.

...Comme signe pour notre propre incompétence : c'est nous, enfin, une majorité « représentative », qui donnons notre vote au « bombardeurs » et aux incompétents.

C'est nous, personne d'autre. Les Allemands, eux, non plus.

- Non plus.

Eux.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires