Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

14 juin 2014 6 14 /06 /juin /2014 08:09

 

 

La chose n'a pas fait trop de vagues. Et pourtant, il s'agissait de Jean-Luc Godard et de Marine Le Pen.

On n'est pas obligé d'aimer Godard, mais on n'est pas autorisé d'ignorer son rôle dans la culture contemporaine.

On n'est pas obligé d'aimer Marine Le Pen, mais on n'est pas autorisé d'ignorer son rôle de leader du premier parti de la France contemporaine, son rôle dans la vie politique française, européenne et internationale.

Or, Jean-Luc Godard a déclaré que François Hollande devrait nommer Marine Le Pen comme premier-ministre.

Idée inattendue, bizarre – mais qui donne à réfléchir.

Idée inattendue, bizarre – mais féconde.

Féconde, comme toute l'activité – culturellement déstructurante, voire subversive et paradoxalement fertile – de Godard.

Idée paradoxale issue de l'état virtuel de notre vie concrète.

Partager cet article
Repost0

commentaires