Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

5 juin 2014 4 05 /06 /juin /2014 07:48

 

 

 

 

Disons, deux super-présidents (Obama et Poutine) et demi (Hollande).

Les deux premiers arrivent en France – pour dîner, dans un premier temps. Et ils vont le faire. Il vont dîneront – avec leur hôte. Il vont le faire le même jour. Et cela parce que c'est ainsi leur bon-vouloir. Sinon, ils auraient pu choisir des jours différents. Ou, pourquoi pas, ils pouvaient ne rien choisir, ne pas venir en France et ne pas dîner du tout. Personne ne les oblige de manger en France, avec comme hôte le président français.

Mais on ne va s'attarder sur ces spéculations inutiles aujourd'hui. La décisions a été prise. Ils vont venir tous les deux, et Obama, et Poutine, en France, le même jour, et ils vont y dîner.

Ce qui ne sera pour déplaise à leur hôte, Hollande, qui, du coup, va dîner deux fois – le même jour.

Et tout cela, Obama, Poutine et Hollande (deux super-présidents et demi) avec leurs dîners (simples, pour les premiers, double, pour le troisième) – aux frais du contribuable français.

Na !

 

Partager cet article

Repost0

commentaires