Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 08:06

« La première dame de France » (pourquoi « la première » ? qu'est-ce qu'elle a fait pour être « la première » ? et pourquoi « de la France » ? a-t-on demandé à la France – par un référendum, sinon rien – si elle voulait avoir « une première dame » et si oui, si c'était cela et pourquoi pas une autre ?), « la première dame de France », donc, regrette l'histoire de son tweeter adressé au concourant de sa concourante à elle et renonce à l'intention d'être « une femme libre » (cas où elle n'aurait plus « première », mais uniquement « dame » – éventuellement), elle a renoncé, donc, à sa vie valorisante, voire trépidante de journaliste, pour ne pas heurter la sensibilité des Français dont elle serait, parait-il « la première dame » ou quelque chose du genre, vie de journaliste qui, « dans les conditions actuelles » ne serait que totalement vidée de tout contenu...

- Et la France, en entendant cela, frémit, tremble, grelotte, et ainsi de suite et renonce à demander un referendum sur la question, référendum qui, d'ailleurs n'a jamais été envisagé, et on ne saurait pas dire le pourquoi (pas) de la chose.   

 

Partager cet article

Repost0

commentaires