Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 11:45

 

Ou... si ?

« Le monde se féminise de plus en plus. La chose est visible surtout dans les domaines plus... visibles (les palissades sont toujours de mise) ».

- C'est ce que je disais dans mon billet Facebook du 12 décembre.

La chose devient encore plus visible après épanouissement remarquable de Marine Le Pen dans le paysage politique français.

- Ce que je propose aujourd'hui, comme thème de réflexion, est la monnaie européenne (qui n'est que très peu unique), l'€uro.

L'Allemagne donne l'impression de vouloir sortir de cet espace monétaire. Ce qui est remarquable est le fait que le peuple allemande accepte tous les sacrifices nécessaires pour que leur pays ne dépende plus que de lui même. Ou encore, pour qu'il devienne assez fort pour pouvoir imposer tout à leurs partenaires européens et plus.

- Tout, le retour au mark inclus.

Inclus. Et même plus.

Le peuple allemand n'est plus un peuple, mais une nation.

À la tête de cet état se trouve une femme, Angela Merkel.

...Maintenant, si l'Allemagne continue le chemin caractérisé, ici, en France, le discours de Marie Le Pen, devient plus que cohérent. Il devient même « just » historiquement.

- Obligatoire, même !

La suite, dans ce cas est prévisible...

- Et cela, dans le contexte où le monde se féminise de plus en plus.

Même si ça n'a rien à voir.

Ou... si ?

Partager cet article

Repost0

commentaires