Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 07:21


 

 

 

 

Cette campagne pour les présidentielles nous a apporté une image assez intéressante de la France momentanée.

Parmi elles, la présence d'un Mélanchon et d'un Bayrou.

- Deux guignols.

Le premier, qui, dans les sillons d'un fossile vivant portant le nom de Hessel, visite les instincts plus ou moins grégaires, propres au XIXème siècle, a fait un petit « pschit », après une série de meetings plus que spectaculaires.

Le second, après un « pschit » comparable au premier, a annoncé qu'il va voter pour le candidat socialiste – mais... qu'il ne donne pas de consigne de vote pour ceux qui ont voté pour lui.

- Qui ont « psichté » avec lui.

Qui.

Deux loosers ? Possible. En tout cas, deux ridicules. Deux inutiles.

Au mieux, deux spectres qui hantent l'Europe.

- Dans la mesure où la France se trouve en Europe.

Dans. En.

Mais, enfin. Passons. La grand Histoire va avaler, comme toujours, la petite histoire.

Jusque là, revenant les pieds sur terre, disons au candidat socialiste qu'il devrait se mefier de l'appui apporté par ces deux... spectres.

- Par ces deux loosers.

Par.

Et pourquoi lui dire cela ?

- Comme ça, par pure sympathie.

Et qu'est-ce que la sympathie à avoir dans cette affaire ?

- Voilà une question plus qu'embarrassante.

Plus. 

Partager cet article

Repost0

commentaires