Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 14:14

 

Je suis pour l'inégalité entre les hommes et les femmes. Et vice versa : pour l'inégalité entre les femmes et les hommes.

Aragon, le ménestrel du KGB, ne s'est pas gêné de dire que la femme serait l'avenir de l'homme.

- Erare humanum est.

Autant pour ce qui concerne le KGB que l'avenir de qui/quoi que ce soit.

- Erare humanum est, donc.

  Onlyhumanum! Il n'y a pas d'erreur ailleurs que dans l'univers de l'homme.

- On dit même d'ailleurs que la nature ne fait pas d'erreurs.

La femme, donc, ne peut pas être l'avenir de l'homme. Ni l'homme celui de la femme. Même si ici ou là on trouvera des exemplaires manifestant des tendances contraires. Tout naturellement.

La pénétration, verbe apparemment asexué, prend des valeurs absolument sexuelles et donc absolument différentes ; selon que tu sois une femme (naturelle ou contrefaite) ou un homme (réel ou contrefait). La relativité n'existe pas... sexuellement. C'est l'absolut de l'absolut.

- Ce qui, dans notre époque manquant de repères ne serait pas négligeable...

Ou, qui sait... ? Car, s'il s'agissait de l'absolut de l'absolut, il s'agissait ni plus ni moins que de Dieu, de Celui sans Nom qui, asexué, fit le sexe – à son temps et/ou naturellement. Sexe qui peut être nié, renié, changé ou inter-changé – dans notre époque manquant de repères.

- De repères, voire de sexe.

De !

- Mais quelle mouche (sexuée ou pas) aurait piqué Celui sans Nom et sans sexe pour nous faire ça ? 

Partager cet article
Repost0

commentaires