Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 08:28


Pour ceux qui ont d'autres choses à faire que de lire la page culturelle de Libé ou celles qui se veulent aussi culturelles, elles, de Chronc'art, il faut dire qu'il existe (encore) sur cette terre tournante autour d'elle-même et autour du soleil, quelqu'un inscrit dans les fichiers de l'état civil sous le nome de Pierre Bottura.

Ce type a écrit quelque chose sur quelqu'un, opus qui n'a pas pus paraître dans Chrnoc'aqrt. A la place de l'larticle non-apparu, la revue a mis un tampon avec le mot « Censuré ».

- Coup de pub ?

Très probablement.

Mais ce n'est pas le sujet. Le sujet c'est qu'aujourd'hui, le même Bottura répondait au question d'un journaliste de France Info, concernant l'anniversaire de Maurice Nadeau.

Ledit Maurice Nadeau c'est opposé, en 1985, à mon début littéraire en France, sous l'accusation de « communisme primaire ». C'est une chose que je ne peux pas oublier. Le communisme est inoubliable. Primaire, secondaire ou Nadeaunien. Meme si la personne en cause est atteinte de la maladie de 100 ans.

Mais ce n'est pas le sujet non plus.

Le sujet c'est que le Pierre Bottura affirme dans la conversation radio évoquée que Maurice Nadeau serait en et par lui même un continent littéraire quasi-infini.

France Info ne pratique pas l'art de la réplique correctrice. Le quasi-infini(continent ou pas continent, Nadeau ou pas Nadeau) est passé et nous a étouffé comme ça, contrairement à toute justice humaine ou divine.

France Info ne possède non plus l'art, comme Chroniq'art, l'art, (dommageable ou pas dommageable) de la censure.

- Dommage!

Pas s'il était quasi-infini.

Le dommage, je veux dire.

Partager cet article

Repost0

commentaires