Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 10:19

 

 

Je suis en colère.

Il y a des incapables dans notre gouvernement. Des incapables qui « incapablisent » le gouvernement dans son entier. Nous sommes gouvernés pas des incapables. Par un gouvernement d’incapables qui s’appuie sur une majorité – secondée par une opposition – à sa mesure.

- Le projet de loi (ni plus ni moins) concernant la pénalisation des clients des prostitué(e)s est présenté devant l'Assemblée Nationale.

Il y a un an, le même gouvernement ne trouvait rien mieux à faire que d'irriter profondément la société française en imposant la loi dite du « mariage pour tous ». Les sentiments et les mots sordides se « libérèrent », et la société entière vécut des moment de lubricité malsaine, dignes d'un Satyricon moderne.

Maintenant on s'occupe de la bite et de la chatte personnelles, en voulant légiférer l'illegiférable – dans cette société où les clubs plus ou moins privés se portent (très) bien (à la française), de même que les éditeurs et les producteurs de publications et filmes pornos (à l'internationale, à l'universelle)...

Et pendant ce temps, l'économie continue son débâcle, les sentiments xénophobes, voire racistes (même si la race n'existe pas – en France!), ne cessent de croître, les cerveaux fuient le pays et la misère pousse et super-pousse les gens de s'empresser dans les locaux des Restos du Cœur.

Je trouve que le mot « incapables » est faible. Je trouve que le mot « débiles » serait plus approprié. Ou, pourquoi pas, le mot « crétins ».

Le problème est que le pouvoir actuel a été élu.

- Et ceci est un super, un hyper, un méga-problème.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires