Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 11:33

 

Comment ?

 
Manuel Valls nous offre une virtualité hallucinante.
Lorsqu'il parle du FN, sa voix, son regard, sa gesticulation appellent le souvenir de Hitler lorsqu'il aprlait des juifs.
L'avez vous remarque ?
Comment ça s'explique ?
Comment ?

 

 
Manuel Valls nous offre une virtualité hallucinante.
Lorsqu'il parle du FN, sa voix, son regard, sa gesticulation appellent le souvenir de Hitler, lorsqu'il parlait des juifs.
L'avez vous remarque ?
Comment ça s'explique ?
Comment ?
Repost 0
Published by Alexandre Papilian
commenter cet article
8 décembre 2015 2 08 /12 /décembre /2015 07:38

 

 
Emmanuel Valls a demandé à certains de ses petits camarades socialistes de se retirer de la course pour les régionales. Ce serait pour la bonne cause. C'est à dire, barrer la voie du Front National vers la victoire dans trois région. Il demande, implicitement et directement à la fois aux dits petits camarades socialistes de voter pour l'actuelle opposition. Opposition qu'il a combattue (avec ses petits camarades appelés aujourd'hui à se désister) avec une énergie que seule l'inconscience peut fournir.
Il faut rappeler pour ceux, je pense nombreux, qui ne savent pas qui est Emmanuel Valls, qu'il s'agit d'une haut personnage politique français, notamment du Premier Ministre de ce pays.
Ce haut personnage, donc, appelle les siens à voter pour leurs adversaires, pour l'opposition. Il s'imagine qu'en France, aujourd'hui, on vote selon un consigne ou un autre. Il s'imagine que les Français seraient, comment dire, débiles ou carrément fous.
Mais... C'est quoi que d'être débile ou fou dans la France d'aujourd'hui ?
En regardant la prestation télévisé de Monsieur Valls, j'ai cru en avoir un aperçu.
Ensuite, j'ai ouvert mon Google pour chercher la définition exacte de ces mots et leurs synonymes.
Des synonymes, il y en a des dizaines et des dizaines.
J'ai pris peur.
J'ai peur.
Repost 0
Published by Alexandre Papilian
commenter cet article
7 décembre 2015 1 07 /12 /décembre /2015 08:37
 
Le Front National, le Front National, le Front National, le FN, le FN, le FN, le Front, le Front, le Front, Marine Le Pen, Marine Le Pen, Marine, Marine Le Pen, Marine, Marine, Marine, Marion Maréchal le Pen, Marion Maréchal le Pen, Marion Maréchal le Pen, Marion, Marion, Marion...
C'est ce qu'on voit, entend, lit dans tous les médias depuis la victoire indiscutable de la formation crée par Jean Marie Le Pen et représentée aujourd'hui avec un grand brio par Marine et Marion. Marine et Marion, des prénoms tout court et tout simple, comme pour les grand vainqueurs.
Une certaine inertie, que l'on peut aisément étiqueté de bêtise, fait que beaucoup utilisent encore les mots « extrême droite ».
Extrême droite par rapport à quoi, à qui ?
Repost 0
Published by Alexandre Papilian
commenter cet article
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 18:14
La Grand Mosquée de Paris pourrait devenir la propriété de l’état algérien.
Enfin, une vérité réelle et vraie.
La mosquée a toujours été financée par l'Algérie, après indépendance de celle-ci. Maintenant, Alger veut posséder la mosquée en bonne et due forme.
La chose a été dite et, apparemment, il n'y a rien d'illégal dans la future opération.
D'illégal, non, mais seulement du scandaleux.
Je p^propose que la chose soit faite, mais que la Grande Mosquée de Paris ne reste pas à l'endroit où elle se trouve aujourd'hui, mais qu'on la déplace à Alger. Ou ailleurs. Selon le bon vouloir de ses nouveaux propriétaires.
Si le choses se passeraient ainsi, je n’aurais rien à dire.
Mais qu'est-ce qu'on fait si i d'autres structures plus ou moins étatiques du Proche ou du Moyen Orient (je pense au Qatar ou à l'Arabie Saoudite) voudraient acheter l’Élisée ou le Matignon ?
Vu la réalité d’aujourd’hui, je serais à nouveau d'accord. Avec la même condition : que l'acheteur transfère tout, bâtiment et surtout locataire, chez lui. Et qu'on en finisse avec cette fausse représentation de la France d'aujourd'hui.
 
 
Repost 0
Published by Alexandre Papilian
commenter cet article
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 10:43

Repost 0
Published by Alexandre Papilian
commenter cet article
2 décembre 2015 3 02 /12 /décembre /2015 09:32

 

« L'islam c'est pas ça ». « Ça, c'est pas nous. »
C'est ainsi que les musulmans légalement installés en France, plus ou moins représentatifs (quelle institution pourrait représenter les bouchers sunito-chiites qui se massacrent réciproquement partout dans le monde ?), ou les musulmans lambda, bien manipulés par les médias français, se « délimitent » des criminels des mois de janvier et novembre. Ils accusent « les autres » de faire « l'amalgame ».
Bien sur qu'on fait l'amalgame. Comment ne pas le faire lorsque les deux, les criminels qui tuent au nom de l'islam et, les lambda mal représentés se réclament eux aussi de la religion musulmane ?
Dans notre monde, et dans cette situation, deux attitudes son possibles. Ou bien les lambda avec leur pseudo-représentants s'organisent de sorte pour nettoyer leur « corps » de ces criminels, ou bien, ils sortent eux mêmes de ladite religion.
J’attends. J'écoute.
Rien !
 

 

Repost 0
Published by Alexandre Papilian
commenter cet article
1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 16:46

 

 

 
La France est en guerre.
Flamby gonfle ses muscles
Il nous promet la destruction totale de l’ennemi.
Mais lequel ?
L'idée que ce serait l'islam, lui fait peur. A juste titre, d'ailleurs.
Il dit n'importe quoi. Il méprise fortement ses concitoyens français et ses concitoyens du monde (si cette expression peut avoir un sens).
Ceci, pour que le désastre soit encore plus grave, beaucoup plus abyssal, au nom de la France, s'il vous plaît.
Ce n'est pas un scandale. C'est beaucoup plus que ça.
Le 13 novembre 2015 restera inscrit comme la fin d'un grand cycle historique.
L'Occident n'est plus aujourd'hui qu'une Grande Soumission, une Grande Lâcheté.
Nietzsche criait « Dieu est mort ». La chose fut démontrée d'ailleurs par les deux Grands Carnages Mondiaux. Mais Nietzsche n'avait pas imaginé le Dieu Sombre, le Dieu Noir de l'Islam qui s'appliquera à détruire la paix d'après le Désastre. Il n'avait pas imaginé l'incapacité de l'Occident, déjà affaiblit par la paix démocratique sans Dieu, de se mobiliser pour se défendre et pour vaincre le Dieu/Démon de l'Islam.
Alors, si Nietzsche-même n'avait pas imaginé une telle possibilité, pourrons nous demander à Flamby, préoccupé de ses amantes, de sa société sans famille, de ses ministres corrompu et/ou incompétents, pourrons nous lui demander de se ressaisir ou, mieux encore, de laisser la place libre pour quelqu'un d'autre, de sorte que la guerre dont il parle ne devient une guerre civile ?
Pourrions nous lui demander de penser à nos enfants ? Vu son état de totale indifférence, de totale insensibilité, de total mensonge, de totale incapacité existentielle et présidentielle, Pourquoi le ferait-il ?
La société française, avec lui, ne peut que se détruire. Est-ce que nos enfants, seraient-ils condamnés ?

 

Repost 0
Published by Alexandre Papilian
commenter cet article
28 novembre 2015 6 28 /11 /novembre /2015 08:02

 

Raisonnable, déraisonnable...

 
Flamby s'est mobilisé.
Et que je te vois Obama, et que je te vois Poutine, chez eux. Et que je te vois Merkel, Cameron et Renzi chez... moi.
Chez lui, et non pas chez nous. Même s'il s'en pavane en tant que Président de la République démocratiquement élu. Beaucoup, sondage après sondage, considèrent aujourd'hui qu'il n'est pas un Président, mais un Calamité...
Ces hauts personnages politiques du moment ont accepté de le recevoir ou de lui rendre visite. Autant inefficient et ridicule qu'il soit (et nous, ses malheureux concitoyens, avec lui).
Il patauge dans ses politiques économiques et sociales, dans les interventions militaires et dans la politique étrangère. Il brasse l'air et ment à 360° autour de lui dans tous les domaines. Il parle de plus en plus souvent à la première personne tout en soutenant que c'est au nom de la France qu'il le fait.
Les hauts personnages politique énumérés voient sans doute tout cela. Et ils l'acceptent. Pire encore, ils persévèrent à recevoir et à rendre visite à Flamby.
Et pour cause. Derrière lui se hisse la France.
Raisonnable ou déraisonnable cette vision ?
 
 
 
 

 

Raisonnable, déraisonnable...

Repost 0
Published by Alexandre Papilian
commenter cet article
25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 17:35

 

 

 
Flamby nous demande de mettre un drapeau bleu-blanc-rouge sur nos portes, vendredi, quand il va officier l'hommage à la Nation pour les victimes du 13 novembre.
C'est le comble !
Il croit avoir le droit de le faire. Il croit avoir le droit de se considérer le Numéro Un de la Nation. Or, tout dit le contraire.
Il a divisé la Nation avec ses fantasmagories de la famille pour tous, de la théorie du genre, de l'intervention inutile au Mali et au Centre-Afrique, avec ses mots ridicules envers le président de la Syrie, avec ses déboires sexuels, avec son mépris colossal exprimé par le pronostique lié au chômage, avec sa politique écologique, avec sa totale incapacité de maîtriser ses ministres tantôt corrompus, tantôt incompétents, avec son inévitable insuccès populaire qui fait honte à notre Nation... Et j'en passe et des meilleurs.
Non, il n'a pas le droit de nous demander cela, de mettre un drapeau bleu-blanc-bleu sur n os portes. Il n'est pas habilité pour cela.
Il conviendrait mieux, beaucoup mieux, de se taire, de faire ses bagages et de partir. Ou même pas. De partir dare-dare – sans bagage aucun. Comme un fugitif « normal ».
Ou ?
Loin. Très loin.
Se faire oublier.
Il a encore cette chance.
Repost 0
Published by Alexandre Papilian
commenter cet article
25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 09:15

 

 
Il y a encore des ceux pour qui le syntagme « société multiculturelle » signifie quelque chose, quelque chose qui n’aurait rien de gênant.
Un lieu commun, comme point de départ : n'importe quelle société s'exprime, se définit, s'identifie pas sa culture. Pour cela – ou à cause de cela – n'importe quelle culture ne peut être qu'unitaire. Une société multiculturelle devrait s'exprimer, se définir, d'identifier par une culture... multiculturelle.
Même les dindons s'en gondoleraient de rire.
Mais, qu'importe, on peut rire de tout... (Et même avec tous ? C'est qui « tous » ? Quelque chose de « multi « ? A voir !!!)
On peut rire de tout, donc, voire même plus – si affinités.
Or, affinités il y en a.
Chez nous, ici, en France, ceux qui affirment que la société française serait une société multiculturelle ne remarquent pas que la France mène une politique basée sur l'exception culturelle française. Et vice-versa, ceux qui mènent cette politique – su la pression des « cultureaux » français – ne remarquent pas que moult de ces « cultureaux » veulent une culture... multiculturelle.
A se gondoler de rire. Ça fait du bien, le rire. Aux dindons, voire plus – si affinités.
Ouf !
Repost 0
Published by Alexandre Papilian
commenter cet article