Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

11 novembre 2019 1 11 /11 /novembre /2019 16:09

La bêtise, la folie...

Chamfort disait qu'il n'y a pas de différence entre la bêtise et la folie. Vu l'histoire des Grands Guerres, il faut lui donner raison. La Guerre de 14-18 fut une bêtise. Sans prise de conscience, celle de '39, fut une folie.

Et puis ? Et maintenant ? Il y a(ura) quoi ? Quoi, s'il vous plaît ?

Partager cet article

Repost0
23 octobre 2019 3 23 /10 /octobre /2019 09:15

 

Le non-qui

L’alphabétisation « populaire » initiée au 19ème par un certain Jules Ferry était justifié par industrialisation. Le travailleur devait arriver à déchiffrer un dessein technique, à lire un mode d'emploi, à remplir un document civil et à le signé...

La chose s'est transformée en cauchemar. Tout le monde peut lire et compter aujourd'hui. Ce qui veut dire que ce satané « tout le monde », ou, pour faire court, « le monde » à le droit d'écrire, de compter, de se tenir informé et d’informer à son tour.

Tout le monde, c'est à dire le non-qui !

Partager cet article

Repost0
4 juillet 2019 4 04 /07 /juillet /2019 06:28

 

Quoi faire, sinon ?

Je dis : il faut faire au moins deux enfants. Puis, c'est tout bénéf. En tout cas, c'est les enfants qui nous donnent une identité et qui justifient nos existences.

Je dis : l'homme n'est pas fait pour travailler (pour vendre son travail contre de l'argent). L'enfant naît complètement libre, ouvert au monde. Et le monde, qui commence par nous, ses parents, s'applique à l'éduquer ou, selon certains, à le dresser, lui imposant des limites sociales et morales.

Je trouve ça un peu dommage.

Mais, quoi faire, sinon ?

Partager cet article

Repost0
28 mars 2019 4 28 /03 /mars /2019 08:06

Je remercie à tous ceux qui ont pensé à moi hier, pour mon anniversaire.

J'aurais voulu répondre à chacun personnellement . Mais je ne suis pas très à l'aise avec les manipulations FB

Merci encore, mes très chers.

Chaud au cœur.

 

 

Partager cet article

Repost0
24 février 2019 7 24 /02 /février /2019 09:40
Quel ennui !
 
Emmanuel Macron a passé plus de 14 heures au Salon de l'Agriculture.
 
Il n'avait rien de mieux à faire ? (C'est quoi le « rien », mais le « mieux » présidentiel?)
 
Et pourquoi dois-je apprendre cette nouvelle ? Pourquoi dois-je savoir ça ?
 
Quel ennui !
 
Blog : www.alexandre-papilian.com/

Partager cet article

Repost0
19 février 2019 2 19 /02 /février /2019 09:35

À quoi sert les démonstrations ? Mais la parole ?

 

Ce soir, à l'appel d'un parti qui n'existe même plus, il y aura des manifestations dans tout le pays. De manifestations contre l’antisémitisme...

On manifestera. On en parlera. Et puis ?

Demain, Macron va s'exprimer devant un parterre de juifs. Il va clamer son anti-antisemitisme. Et puis ?

Je reprend la fin d'un petit billet publié il y a quelques jours :

Parole pour parole.

En français : « Paroles, paroles, paroles... »

En roumain : « vorbã lungã – sãrãcia omului ». (Traduction littérale : « longue parole, pauvreté de l'homme ».)

Voilà ce qui est dit.

Sacrés Français !

Sacrés Roumains !

 

Blog : www.alexandre-papilian.com/

Partager cet article

Repost0
14 février 2019 4 14 /02 /février /2019 09:06

 

Hum !

 

C'est qui mon parent 1 et qui le 2 ?

 

Qui sera le parent 1 et qui le parent 2 de notre enfant ?

 

Le parent 1 ou, peut-être le 2, cria :

- Les futurs parents 1, 2 et plus si affinités, à table !

 

C'est quoi la débilité parlementaire ? Mais l'idiotie ?

Mais, plus tard, la débilité et l'idiotie d'état ?

 

Blog : www.alexandre-papilian.com/

Partager cet article

Repost0
14 février 2019 4 14 /02 /février /2019 08:33

 

Au cimetière

 

Mémoire éternelle à mes toujours adorés parents 1 et 2

Blog : www.alexandre-papilian.com/

Partager cet article

Repost0
9 février 2019 6 09 /02 /février /2019 10:56

 

L'Opinion

 

C'est quoi l'Opinion, mes chers ? Elle siège où ? Dans quel Olympe ? Éternelle reconnaissance au petit (ou grand) malin qui pourra répondre à cette question. _______________ Opinion-ci, Opinion-là !... Existe-t-elle vraiment cette Opinion ? Oui, si on croit à la pratique verbo-politicienne assourdissante d’aujourd’hui. _______________ Sinon, non ! _______________ Opinion-ci, Opinion-là !... _______________ Ou nulle part. _______________ Et plus encore, car affinités, sans doute.

Au secours ! À l'aide ! Ayez pitié ! Help ! Montrez nous l'Opinion ! La vôtre, la nôtre, peu importe ! Et puis... Et puis, basta !

Voilà pour aujourd'hui !

 

Blog : www.alexandre-papilian.com/

Partager cet article

Repost0
2 février 2019 6 02 /02 /février /2019 15:19
France, bac de sable
Révélation : la France n'est qu'un bac de sable – pour Emmanuel Macron. Il convoque des maires, des non-maires, des ministres et des non-ministres, des présidents d'Agglos et de non-présidents d'Agglos, de Départements, de Régions ou de Dieu sait quoi encore – pour jouer au débat. Il aime s'écouter et peu importe le reste. Il est enchanté, parfois même excité comme une puce, notre Président.
 
Il est un garçonnet, notre Président. Il reconnaît parfois ses fautes sans comprendre que, à son niveau, une faute (reconnue ou pas) a des répercussions nationales qui demandent, qui imposent non pas une... reconnaissance et une demande de pardon, comme dans le cas une famille qui gère la croissance d'un gamin, mais un départ sec.
 
Les Gilets Jaunes, les Foulards et les Stylos Rouges, les retraités sans défense (hormis le vote) qui manifestent pourtant dans la rue, devraient le faire capter la réalité. Que ni-ni. La réalité hors jeu ne dit pas trop au Président. Les Gilets Jaunes, les Foulards et les Stylos Rouges, les retraités sans défense vaquent – dans le mental présidentiel – dans le même bac de sable du Président-Roi-Enfant, mais uniquement pour pimenter Son Amusement.
 
Sur le Pont Mirabeau, ce Président-Roi-Enfant immature, se penche et crache pensif, en philosophe, dans les eaux de la Seine qui ne cesse pas de s'y écouler...
 
Il est seul et content. Il est content et seul.
 
La réalité se soumet à ses désirs, à sa philosophie. Des maires, des non-maires, des ministres et des non-ministres, des présidents d'Agglos et de non-présidents d'Agglos, de Départements, de Régions ou de Dieu sait quoi encore, répondent à ses convocations et s’agglutinent dans les salles dessinées dans le bac de sables. Ils jouent, eux aussi, au débat. Avec le président infantile dont la Providence a garni notre France d'aujourd'hui. Ils forment la thèse ahurissante du jeu, tandis que l'antithèse, tout aussi ahurissante est composé de Gilets Jaunes, de Foulards et de Stylos Rouges, de retraités sans défense, et d'autres amusements présidentiels.
 
Et la Seine n'arrête pas de s'écouler sous la Pont Mirabeau.
 
N'arrête pas du tout.
 
Mais pas du tout, du tout du tout.
 
Sacrée Seine !
 
<>
 
Elle est où la maman capable de calmer ce président-enfant ?
 
Vite, il nous en faut une. Brigitte, qui pourrait jouer ce rôle (dans l'histoire personnelle du couple) n'en suffit pas.
 
Blog : www.alexandre-papilian.com/

Partager cet article

Repost0